automobile (11)

  • Mardi 4 décembre 2018, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la suspension pour 6 mois des hausses prévues sur la fiscalité des carburants (celles de la taxe carbone et celles visant la convergence des prix de l’essence et du diesel à la pompe). Un moratoire doit se tenir du 15 décembre 2018 au 1er mars 2019 pour débattre de la future politique fiscale du Gouvernement.

    Si ces mesures faisaient bien évidemment partie des revendications exprimées ces dernières semaines par les "gilets jaunes", le report de l’entrée en vigueur du nouveau contrôle technique automobile prononcé par le Premier ministre n’a en revanche rien à voir avec les mouvements contestataires actuels, qui dénonçaient la version du contrôle technique en vigueur depuis le 20 mai dernier. L’association "40 millions d’automobilistes" révèle les véritables raisons du report de cette mesure qui, au-delà de la problématique du pouvoir d’achat, vise en réalité à éviter l’explosion d’un nouveau scandale automobile.

    Les véhicules diesel EURO 5 ou EURO 6 bénéficiant de la prime à la conversion risquent d'être recalés au contrôle technique

    En réponse au mécontentement lié à la hausse de la fiscalité sur les carburants, le Président de la République Emmanuel Macron avait annoncé le 14 novembre dernier le renforcement du dispositif de prime à la conversion. Autrefois plafonnée à 2000 €, cette aide financière sera portée à 5000 € pour l’achat d’un véhicule électrique neuf et 4000 € pour l’achat d’un véhicule thermique neuf ou d’occasion répondant à la norme EURO 5 ou EURO 6.

    Mais parallèlement à cette mesure censée réduire l’impact de la hausse de la taxe carbone sur le pouvoir d’achat des Français, la loi de Transition énergétique pour la Croissance verte prévoyait une nouvelle évolution du contrôle technique automobile à compter du 1er janvier 2019, concernant cette fois son volet "pollution".

    Plus précisément, c’est le contrôle des émissions polluantes des véhicules diesel qui devait être renforcé. Pour faire simple, il s’agissait de mesurer l’opacité des fumées sortant du pot d’échappement des véhicules diesel : en cas de dépassement d’un certain seuil, le véhicule aurait été automatiquement recalé au contrôle technique.

    Mais là où la mesure est scandaleuse, c’est que les véhicules les plus impactés par cette évolution sont les diesel les plus récents (homologués avec la norme Euro 5 ou Euro 6), donc précisément ceux bénéficiant de la prime à la conversion !

    Les véhicules immatriculés pour la première fois à partir du 1er janvier 2011 auraient en effet été contrôlés en fonction non pas d’une valeur européenne standard comme les véhicules Euro 4 et antérieurs, mais d’une valeur mesurée en conditions optimisées de circulation lors de l’homologation (lorsque cette valeur a été fournie par le constructeur). Or, cette valeur répertoriée par l’Organisme technique central (OTC) est évidemment nettement plus faible que la valeur standard, et aurait été largement inatteignable lors du test "pollution" du nouveau contrôle technique.

    Report d'une mesure scandaleuse

    Les professionnels du secteur estiment que si la réforme du contrôle technique qui devait initialement entrer en vigueur au 1er janvier 2019 était appliquée selon les termes actuels, le taux de contre-visite des véhicules Euro 5 augmenterait de +4,1% et celui des véhicules Euro 6 de +2,6%.

    Le Président de la République inciterait alors financièrement les Français à faire détruire leur ancien véhicule (souvent encore en bon état de fonctionnement et répondant aux exigences du contrôle technique) et à le remplacer par un véhicule plus récent qui – bien que neuf ou âgé de 4 ou 5 ans seulement – ne serait pas admissible à la nouvelle version du contrôle technique, parce que la France a voulu mettre en œuvre ses propres critères environnementaux – plus sévères que ceux de l’Union européenne – pour le contrôle pollution des véhicules.

    Pour "40 millions d’automobilistes", le Gouvernement a donc clairement profité des annonces visant à apaiser la colère des "gilets jaunes" pour reporter cette mesure simplement scandaleuse. Il faudra donc être particulièrement vigilant au contenu des débats sur cette réforme au cours des prochains mois, car l’entrée en vigueur de la mesure n’est pour l’heure que repoussée.

    Lire la suite...
  • Le Mondial Paris Motor Show se tient du 04 au 14 octobre 2018 au Parc des Expositions – Porte de Versailles. À cette occasion et pour la première fois, l’association "40 millions d’automobilistes" sera présente sur le salon et animera une émission de webradio intitulée "40 millions d’automobilistes fait son Mondial de l’Auto", qui donnera la parole aux professionnels et aux passionnés de l’automobile. Les visiteurs pourront assister à l’émission en direct tous les jours du 06 au 14 octobre en se rendant à l’Arena (Pavillon 2.2) et la vidéo de chaque émission sera disponible gratuitement dès le lendemain sur le site Internet www.tousaumondial.com.

    "40 millions d’automobilistes" est la première association d’automobilistes reconnue d’intérêt général. Porte-parole des automobilistes raisonnables et responsables et en lien constant avec le secteur professionnel de l’automobile, c’est tout naturellement que l’association a choisi pour sa première émission en direct du Mondial de l’Auto de donner la parole à tous.

    L’émission "40 millions d’automobilistes fait son Mondial de l’Auto" proposera deux temps forts :

    • "Le débat", pendant lequel des professionnels s’exprimeront autour d’une grande thématique (Comment l’évolution des familles impacte le design automobile ; Comment Internet révolutionne notre rapport à l’automobile ; Quelles sont les solutions pour rouler moins cher aujourd’hui ? …) ;
    • Les grandes "innovations" du Mondial, présentées au public par les exposants du Salon.

    Deux autres moments viendront compléter les interventions réalisées en plateau :

    • La série "Routes mythiques", en écho à l’exposition exceptionnelle visible hall 5.1 ;
    • La rubrique "Regard d’enfant", au cours de laquelle l’association suivra pas à pas Matthieu, 10 ans, et Clara, 8 ans, lors de leur visite du Mondial de l’Auto : de la découverte de l’extraordinaire Bugatti Chiron réalisée entièrement en Lego à l’auto-école pour enfants "Formula Kids", en passant par la visite de l’espace Citroën spécialement dédié aux enfants et la rencontre avec les Galapiats, ces jeunes mécano-pilotes qui fabriquent leurs propres petits bolides…

    Les visiteurs pourront assister à l’émission en direct tous les jours du 06 au 14 octobre, de 12h30 à 13h30 (sauf le mardi 09/10 : de 19h00 à 20h00, et le vendredi 12/10 : de 16h00 à 17h00) à l’Arena, située Pavillon 2.2.

    Les internautes pourront quant à eux retrouver gratuitement l’ensemble des vidéos de l’émission dès le lendemain, sur le site www.tousaumondial.com.

    Lire la suite...
  • Le 06 juin dernier, "40 millions d’automobilistes" demandait aux automobilistes ce qu’ils feraient avec 500 € de plus par an. Une façon de les alerter sur le fait que l’augmentation du budget consacré chaque année par les ménages à leur voiture n’est pas une fatalité… Aujourd’hui, l’association révèle qu’il est possible de réaliser des économies importantes en convertissant son véhicule essence au bioéthanol, grâce à l’installation d’un simple boîtier :

     [Article publié le 6 juin 2018]

    Augmentation des prix des carburants, coût des réparations, hausse de la prime d’assurance… Chaque année, le budget automobile des Français ne cesse de croître, au point d’empiéter peu à peu sur d’autres postes de dépenses ; une économie supplémentaire est toujours bienvenue dans le budget des ménages français.

    L’association "40 millions d’automobilistes", qui s’efforce de trouver des solutions adaptées pour alléger le budget des automobilistes dans un contexte de baisse du pouvoir d’achat, lance l’opération "Que ferais-tu avec 500€ de plus par an ?" et met en ligne le site Internet dédié www.500eurosdeplus.com.

    La solution pour permettre aux automobilistes d’alléger leur budget de 500€ par an sera révélée dans les prochaines semaines !

    En attendant, venez nous dire ce que vous feriez avec 500€ de plus par an sur www.500eurosdeplus.com !

    Lire la suite...
  • L’association "40 millions d’automobilistes" publie aujourd’hui, lundi 24 octobre 2016, la troisième édition du Baromètre de l’expertise Automobile et dévoile le classement des véhicules les plus susceptibles d’être volés ou vandalisés. L’objectif de ce baromètre est double : il s’agit à la fois de donner un état des lieux précis des sinistres survenus entre le 1er juillet 2015 et le 30 juin 2016 et de fournir des informations aux automobilistes. Quelles sont les voitures les plus volées et vandalisées en France ? "40 millions d’automobilistes" vous dit tout !

    >>> Le classement en vidéo <<<

    > Le classement par écrit <

    Dans ce baromètre établi grâce aux rapports d’expertise réalisés par EXPERVEO – service d’expertise en automobile dans le cadre de l’achat ou d’une vente d’un véhicule d’occasion dédié aux particuliers, leader de la profession des experts – l’association informe également sur les démarches à réaliser en cas de vol de véhicule et donne des conseils pour éviter le vol et le vandalisme.


    L’étude de l’association est complétée par les statistiques de l’Observatoire des vols TRAQUEUR – société leader de la détection et de la récupération de véhicules volés – qui font état de l’évolution des différentes méthodes de vols : le mouse-jacking – cette technique de vol basée sur l’utilisation de matériel informatique et électronique – reste la pratique dominante avec 70% des vols.


    Depuis 2 ans, le nombre de voitures volées est reparti à la hausse après 12 années de baisse, (+2,3% en 2015 et +1,4% en 2014) soit plus de 110 000 véhicules volés l’an passé et un préjudice pour les compagnies d’assurance estimé à 1,2 milliards d’euros. En cause, les filières de vols, de mieux en mieux organisées, aussi bien en France qu’à l’étranger malgré le plan de lutte contre les vols de véhicules et les trafics de pièces détachées mis en place par Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur, en 2014.https://fil-conducteurs.ning.com/articles/blogpost/new

    Palmarès des 10 voitures les plus volées

    1. Smart Fortwo II (Commercialisé depuis avril 2007)
    2. Land Rover Range Rover Evoque
    3. Ford Fiesta (Commercialisé d’avril 1989 à juillet 1996)
    4. Land Rover Range Rover (Commercialisé depuis mars 2002)
    5. Renault Twingo II (Commercialisé depuis janvier 2012)
    6. BMW X5 E70/LCI (Commercialisé depuis février 2007)
    7. Renault Mégane 2 (Commercialisé de février 2006 à mars 2009)
    8. BMW X6E71 (Commercialisé depuis avril 2008)
    9. Seat Leon (Commercialisé de février 2000 à mars 2006)
    10. Citroën DS3 (Commercialisé depuis le 25 novembre 2009)

    On retrouve dans ce palmarès des 10 véhicules les plus volés en 2015/2016 3 marques françaises et 7 marques étrangères. Comme l’an passé, c’est la Smart Fortwo II qui occupe la première place du classement et a donc la plus forte probabilité d’être volée.

    La société TRAQUEUR nous apprend que les régions Île-de-France et Provence-Alpes Côte-d’Azur sont les plus touchées par les vols de véhicules et que ce type de délit connaît aussi une forte progression dans les départements du Nord et du Pas-de-Calais. Pour limiter le vol de véhicule, il est utile d’avoir recours à des alarmes comme des boîtiers de géolocalisation, qui permettent de retrouver le véhicule dans 90% des cas.

    Palmarès des 10 voitures les plus vandalisées

    1. Mini cabriolet R57 (Commercialisé depuis mars 2009)
    2. Mini cabriolet R52 (Commercialisé depuis juillet 2004)
    3. Opel Tigra Twin Top
    4. Chrysler 300C
    5. Ssangyong Actyon VP
    6. MG TF
    7. Fiat 500C (Commercialisé depuis septembre 2009)
    8. Fiat 500 (Commercialisé depuis juillet 2007)
    9. Audi TT (Commercialisé d’octobre 1998 à juin 2006)
    10. BMW Série 1 E88 Cabrion

    Dans ce classement des 10 véhicules les plus vandalisés, on ne trouve pour la première fois aucun véhicule de marque française.

    >>> Le classement en vidéo <<<

    > Le classement par écrit <

    Lire la suite...
  • Mercredi 03 février 2016, les députés européens ont adopté un nouveau texte de loi relatif aux émissions de polluants des véhicules neufs. Depuis, on entend parler partout d’ "assouplissement", de "droit à polluer", alors que Ségolène Royal, ministre de l’Écologie et des Transports, a affirmé que tous les constructeurs automobiles dépassaient la réglementation en matière d’émissions. L’association "40 millions d’automobilistes" rétablit la vérité sur le contenu et les conséquences de cette loi sur l’environnement.

    L’entrée en vigueur de la norme EURO 6 sur les quantités de polluants maximales pouvant être émises par un véhicule neuf a obligé les constructeurs automobiles à innover en matière de systèmes de dépollution. De véritables efforts ont été fournis, mais les tests destinés à homologuer les nouveaux modèles de voitures étaient jusqu’alors réalisés uniquement en laboratoire, ce qui permettaient aux constructeurs d’établir des stratégies de mesures qui optimisaient les performances environnementales des véhicules, avec les dérives qui ont été mises à jour à la fin de l’année dernière.

    Que dit le texte de loi sur les normes antipolllution ?

    La principale disposition du texte de loi voté mercredi au Parlement européen consiste donc à remplacer ces tests d’homologation en laboratoire par des tests qui seront réalisés dès 2017 en conditions réelles de circulation. Grâce aux tests aléatoires menés sur les véhicules depuis le début de l’année 2016, on a constaté que les voitures émettent 4 à 5 fois plus de polluants en conditions réelles de circulation qu’en laboratoire.

    Or, les eurodéputés ne prévoient à terme qu’une marge de dépassement de 50% des émissions polluantes. En réalité, ce n’est donc pas un "assouplissement" qui a été voté, mais bien une norme encore plus contraignante, qui impose aux constructeurs de diviser encore par 3 les émissions de leurs modèles.

    Une loi qui rend impossible toute tentative de triche

    Pour résumer, la loi européenne sur le contrôle des émissions de polluants des véhicules neufs rend désormais impossible toute tentative de triche lors des tests d’homologation et renforce encore les exigences en matière de réduction des émissions polluantes. On est donc bien loin de l’ "assouplissement" décrié par les Verts...

    Et pour couper court à toute polémique quant à la défense de quelconques intérêts personnels et financiers, l’association "40 millions d’automobilistes" rappelle qu’elle ne perçoit aucune subvention de la part des constructeurs automobile.

    Sur le même sujet, retrouvez La Pollution automobile expliquée aux Verts, par "40 millions d'automobilistes"

    Crédits photo : standret sur fotolia.com

    Lire la suite...
  • L’association "40 millions d’automobilistes" lance le premier site Internet gratuit permettant d’estimer la valeur d’un véhicule de collectionwww.fourchette-auto.com propose aux propriétaires de véhicules de collection d’entrer gratuitement en contact avec l’un des 600 experts agréés d’Experveo, service d’expertise automobile, pour obtenir sous 48 heures une première estimation de leur véhicule.

    On estime à 800 000 le parc de véhicules de collection en France. Le véhicule de collection est une véritable passion pour les amoureux de vieilles mécaniques et de belles carrosseries. Depuis plusieurs années, les sites Internet proposant à la vente des véhicules de collection se multiplient. C’est une activité en plein essor qui attire de plus en plus d’amateurs. Dans ce contexte particulier, l’achat-vente est surtout une histoire de sentiments, qui obéit malgré tout aux lois du marché.

    Pour guider les passionnés dans leur démarche d’achat-vente d’un véhicule de collection, "40 millions d’automobilistes" et Experveo ont donc imaginé le site Internet www.fourchette-auto.com. Par l’intermédiaire de ce site, le collectionneur peut adresser directement un message à un expert automobile en lui donnant les principales caractéristiques du véhicule qu’il souhaite évaluer : marque, modèle, année, type de carrosserie… Il recevra gratuitement et sous 48 heures une réponse de l’expert qui lui proposera une première estimation de la valeur de son véhicule.

    Le collectionneur est ensuite libre de faire appel ou non aux services de l’expert dans le cadre de l’achat-vente ou pour une estimation plus précise du véhicule.

    Lire la suite...
  • L’association « 40 millions d’automobilistes » publie la deuxième édition du Baromètre de l’expertise automobile et dévoile le classement des véhicules les plus volés et les plus vandalisés. L’objectif de ce baromètre est double : il s’agit à la fois de donner un état des lieux précis des sinistres et des informations aux automobilistes. Quelles sont les voitures les plus vandalisées en France ? Dans quel département ne fait-il pas bon posséder un véhicule ?
     
    « 40 millions d’automobilistes » vous dit tout ! Dans ce baromètre établi grâce aux rapports d’expertise réalisés par EXPERVEO – service d’expertise en automobile dédié aux particuliers appartenant au groupe BCA expertise, leader de la profession des experts – l’association informe également sur les démarches à réaliser en cas de vol de véhicule et donne des conseils pour éviter le vol et le vandalisme. L’étude de l’association est complétée, cette année, par les statistiques de la société Traqueur – leader de la détection et de la récupération de véhicules volés – pour faire le point sur l’évolution des différentes méthodes de vols (mouse-jacking en hausse, home-jacking, abus de confiance…).
     
    >>> Pour consulter le baromètre : cliquer ici <<<
     
    En 2013, le nombre de voitures volées était reparti à la hausse, après 12 années de baisse, avec 111 950 vols. Mais en 2014, le nombre de véhicules volés reprenait une courbe à la baisse de -2,8% par rapport à 2013. Pour limiter le vol de véhicule, « 40 millions d’automobilistes » conseille d’utiliser des alarmes comme des boîtiers de géolocalisation qui permettent de retrouver le véhicule dans 90% des cas ».
     
    Palmarès des 10 voitures les plus volées
     
    Pour consulter le classement des véhicules les volés par département, cliquez ici.
     
    Palmarès des 10 voitures les plus vandalisées
     

    Dans ce classement des 10 véhicules les plus vandalisés, une seule voiture sur 10 est de marque française et les autres sont de marques étrangères.
    Le constat est sans appel ! Les automobilistes qui possèdent une voiture de marque française auront plus de chance d’être épargnés par le vandalisme.
     
    Palmarès des 10 départements où les voitures sont les plus sinistrées


    Dans ce classement, c’est le département des Yvelines qui est le plus touché, avec 30 460 sinistres. L’année dernière, le département du Rhône était premier avec 28 695 sinistres. Cette année, il est quatrième du classement avec 21 010 sinistres.

    Dans le baromètre, vous trouverez également le classement des départements les plus touchés par des sinistres atypiques. Par exemple, la Gironde est, pour la deuxième année, le département où l’on dénombre le plus de collisions avec un animal (pour consulter, cliquer sur ce lien, page 27).

    Lire la suite...
  • « 40 millions d’automobilistes », convaincue qu’il est possible de réduire l’impact de la voiture individuelle sur l’environnement sans entraver la mobilité des Français, publie aujourd’hui La pollution automobile pour les Verts. L'association a souhaité répondre le travail et par les études pour dénoncer les mensonges des partisans du langage de la peur d’un air devenu irrespirable. Oui, la qualité de l’air est en constante amélioration. Oui, l’environnement est devenu un sujet politique manipulé à des fins électoralistes. La planète a le dos large.

    >>> Lire le document <<<

    L'automobile, l'unique responsable de la pollution ?

    Il n’y a pas si longtemps encore considérée comme un formidable instrument de liberté et de mobilité, un lieu confidentiel et sécurisant, un outil indispensable dont on ne se lassait de faire l’éloge, l’automobile n’a jamais été autant diabolisée qu’aujourd’hui. Elle est devenue l’unique responsable de tous les maux, notamment sur le plan de la pollution.

    C’est écarter volontairement bien d’autres sources d’émissions polluantes, qui tiennent une part souvent bien plus importante dans les problématiques liées à la pollution dont les associations environnementales et l’opinion publique se font régulièrement l’écho.

    Mais les préjugés ont la vie dure… C’est pourquoi « 40 millions d’automobilistes » propose dans ce livret de 60 pages de rétablir quelques vérités sur l’impact de l’automobile sur la pollution atmosphérique mais aussi sonore, et de formuler des alternatives pour réduire les désagréments produits par l’usage de l’automobile.

    Contre-vérité n°1 :  " La qualité de l'air se dégrade depuis des décennies "

    FAUX ! L’air était plus pollué dans les années 1970 qu’aujourd’hui et la pollution liée à l’automobile tend à diminuer plus rapidement que celle générée par les autres secteurs.

    Contre-vérité n°2 : " Les pics de pollution sont de plus en plus nombreux et dus aux rejets automobiles "

    FAUX ! D'une part, l’abaissement des seuils fait que l’on compte davantage de « pics de pollution ». D'autre part, les concentrations de polluants dans l'air continuent en réalité à décroître, quel que soit le polluant incriminé. Concernant les « pics de pollution » aux particules fines dont les automobilistes font les frais en assumant la plupart des restrictions prises dans ces situations, ils sont en fait imputables aux rejets de l’industrie et du chauffage résidentiel, voire à certains événements naturels.

    Contre-vérité n°3 : " Il est prouvé que les zones basse émission permettent d'améliorer la qualité de l'air "

    FAUX ! La plupart des études prétendant dresser un bilan de l’impact des « zones basse émission » sur la qualité de l’air ont été réalisées au moyen de modélisations, c’est-à-dire de formules mathématiques aboutissant à des estimations plus ou moins proches de la situation réelle, et non sur la base de données mesurées in situ (sauf à Londres et en Allemagne).

    Contre-vérité n°4 : " La France fait figure d'exception mondiale en termes de diésélisation du par automobile "

    FAUX ! Bien que les média français et mouvements environnementaux relayent volontiers l’idée selon laquelle la France disposerait du parc automobile le plus diésélisé au monde, le diesel est loin d'être une spécificité française. La tendance mondiale est à l’augmentation de la part du diesel dans le parc automobile, en raison de l’amélioration de l’efficience et de la sobriété de la motorisation.

    Contre-vérité n°5 : " Le diesel est responsable de 42000 morts par an "

    FAUX ! Le nombre de décès anticipés que l’on peut imputer aux véhicules diesel est très difficilement quantifiable. Les nombreuses études contradictoires qui ont été réalisées concluent à un nombre de morts anticipées bien inférieur à 42000.

    Contre-vérité n°6 : " Abaisser les limitations de vitesse permet de diminuer significativement les émissions sonores des véhicules "

    FAUX ! Abaisser la vitesse de 10 km/h permet un gain sonore de 0,5 à 1,2 dB(A). Écart imperceptible par l’oreille humaine selon les spécialistes ORL.

    À travers cette cette publication, l'association " 40 millions d'automobilistes " a souhaité apporter sa contribution à un effort collectif visant à poursuivre le mouvement d’amélioration de la qualité de l’air. Lutter contre la voiture n’a pas de sens. Il faut au contraire penser à l’innovation et au progrès technique.

    >>> Lire le document <<<

    Lire la suite...
  • Crédits photo : www.nanoflowcell.com

    À l’occasion du Salon de l’automobile de Genève, les ingénieurs du Nano Flow Cell AG présentaient en exclusivité un nouveau concept de voiture écologique, la Quant E-Sportlimousine, qui fonctionne… à l’eau salée ! Impressionnée par cette nouvelle technologie automobile, l’association " 40 millions d’automobilistes " profite de la présentation de ce véhicule pour réaffirmer son engagement en faveur du développement d’énergies plus sobres et accessibles à tous.


    Sous ses airs de voiture de sport ultra-design, la Quant E-Sportlimousine est en réalité la voiture la plus sobre jamais conçue. Elle puise l’énergie capable de mouvoir ses 2,3 tonnes dans 4 moteurs électriques d’une puissance totale de 925 chevaux, alimentés par deux réservoirs de 200 litres chacun contenant de l’eau additionnée de sels métalliques. Ce concept automobile, unique au monde, sera testé cet été sur les routes allemandes et pourrait
    bientôt circuler sur nos réseaux européens.


    La voiture de Nano Flow Cell AG est la preuve que le gouvernement français va trop vite en besogne : il y a 20 ans, la classe politique a encouragé les automobilistes à investir dans les motorisations diesel. Aujourd’hui, ces mêmes dirigeants disent avoir eu tort. Et s’il en était de même avec le véhicule électrique ? On est en train de tout mettre en oeuvre pour pousser les Français à acheter des véhicules valant plus de 30 000 €, qui ne répondent pas à leurs besoins de mobilité. Qu’en serait-il si l’avenir, finalement, c’était la voiture à l’eau salée ? Ce serait une véritable électrocution politique pour nos dirigeants, qui se seraient une fois plus trompés !


    " 40 millions d'automobilistes " salue la technologie développée sur cet incroyable véhicule. Le recours à l’eau salée permet à la batterie de la Quant E-Sportlimousine de stocker 120 kWh, soit 5 fois plus qu’une voiture électrique classique. Cela signifie également une autonomie qui peut être jusqu’à 5 fois supérieure à celle des véhicules électriques actuellement sur le marché : jusqu'à 600 km vec un seul plein d’eau !


    " 40 millions d’automobilistes " voit évidemment dans cette innovation un indéniable intérêt environnemental, car si l’eau potable est une denrée rare, l’eau à l’état naturel est une ressource inépuisable sur la Planète bleue. Mais l’association regarde beaucoup plus loin, et prend aussi en compte le nécessaire intérêt économique des Français, qui pourrait se retrouver dans cette même technologie, qui a le net avantage sur la voiture électrique classique de se recharger non pas sur une borne, mais sur une pompe… à eau !

    Lire la suite...
  • Ce mardi 21 janvier 2014, à 2 mois des élections municipales, «40 millions d’automobilistes» donne le top départ de la campagne aux élections municipales et lance Raconte-moi ta ville.

    L’opération a pour objectif de connaître le ressenti des automobilistes sur la politique menée par leur municipalité au niveau de l’automobile. Pour cela, l’association appelle les 40 millions d’automobilistes à noter sur 6 critères les villes dont ils sillonnent les rues, en allant sur www.racontemoitaville.com

    Publications sur le même thème :

    Lire la suite...
  • Malus automobile 2014

    Présenté hier matin en Conseil des ministres, le nouveau barème du malus automobile 2014 fait état d'une augmentation des tarifs par tranche d'émissions de CO2, mais aussi de l'abaissement du seuil à taxer. 

    Le nouveau barème est le suivant :

    Edit : Le barème a été voté dans la nuit du 21 au 22 octobre 2013. Le bonus va quant à lui être réduit à partir du 1er novembre. 

    Publications sur le même thème : 

    Lire la suite...

Activité

"Bonsoir,
Exact, cependant j'ose induire l'Europe à s'occuper d'un problème bien plus réel.
Nous sommes 28 pays, 28 codes de la route différents !
Nous avons à peut près tous un permis de conduire au format Européen, sauf que nous ne sommes pas instr…"
"Encore du pipo/opération marketing, l'état veut se donner bonne conscience..."
"Vrai
L’intention est bonne, sauf que l’actuelle « sécurité routière «  n’est pas vraiment pertinente pour être crédible , en effet les usagers de la route ne sont pas seulement les automobilistes, mais aussi cyclistes et piétons, ce n’est pas en les…"
"Vrai"
"C'est possible. A quoi ça sert?"
"vrai"
"J'ai entendu parler d'une charte oui, ça servira à quoi ?
A nous éviter d'avoir un PV d'excès de PETITE vitesse par exemple ?"
Les nouveaux titulaires du permis de conduire doivent maintenant signer une "charte du conducteur responsable" pour obtenir leur certificat d'examen. Vrai ou faux ?
Réponse au quiz du 06/12/2018 : réponse B. La circulation en sens interdit est sanct…
"Visiblement il n'avait pas reçu votre lettre à 20h00. L'aviez-vous fait porter par huissier ?"
leroy est désormais membre de Fil-conducteurs
Monsieur le Président,
Le 12 avril dernier, toute la France restait suspendue à votre discours lors d’une interview réalisée par Jean-Pierre Pernaut, en direct de Berd’huis, petit village de l’Orne. Toute la France qui roule, qui circule, toute cett…
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON