Articles

gilet jaune (2)

Mardi 4 décembre 2018, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé la suspension pour 6 mois des hausses prévues sur la fiscalité des carburants (celles de la taxe carbone et celles visant la convergence des prix de l’essence et du diesel à la pompe). Un moratoire doit se tenir du 15 décembre 2018 au 1er mars 2019 pour débattre de la future politique fiscale du Gouvernement.

Si ces mesures faisaient bien évidemment partie des revendications exprimées ces dernières semaines par les "gilets jaunes", le report de l’entrée en vigueur du nouveau contrôle technique automobile prononcé par le Premier ministre n’a en revanche rien à voir avec les mouvements contestataires actuels, qui dénonçaient la version du contrôle technique en vigueur depuis le 20 mai dernier. L’association "40 millions d’automobilistes" révèle les véritables raisons du report de cette mesure qui, au-delà de la problématique du pouvoir d’achat, vise en réalité à éviter l’explosion d’un nouveau scandale automobile.

Les véhicules diesel EURO 5 ou EURO 6 bénéficiant de la prime à la conversion risquent d'être recalés au contrôle technique

En réponse au mécontentement lié à la hausse de la fiscalité sur les carburants, le Président de la République Emmanuel Macron avait annoncé le 14 novembre dernier le renforcement du dispositif de prime à la conversion. Autrefois plafonnée à 2000 €, cette aide financière sera portée à 5000 € pour l’achat d’un véhicule électrique neuf et 4000 € pour l’achat d’un véhicule thermique neuf ou d’occasion répondant à la norme EURO 5 ou EURO 6.

Mais parallèlement à cette mesure censée réduire l’impact de la hausse de la taxe carbone sur le pouvoir d’achat des Français, la loi de Transition énergétique pour la Croissance verte prévoyait une nouvelle évolution du contrôle technique automobile à compter du 1er janvier 2019, concernant cette fois son volet "pollution".

Plus précisément, c’est le contrôle des émissions polluantes des véhicules diesel qui devait être renforcé. Pour faire simple, il s’agissait de mesurer l’opacité des fumées sortant du pot d’échappement des véhicules diesel : en cas de dépassement d’un certain seuil, le véhicule aurait été automatiquement recalé au contrôle technique.

Mais là où la mesure est scandaleuse, c’est que les véhicules les plus impactés par cette évolution sont les diesel les plus récents (homologués avec la norme Euro 5 ou Euro 6), donc précisément ceux bénéficiant de la prime à la conversion !

Les véhicules immatriculés pour la première fois à partir du 1er janvier 2011 auraient en effet été contrôlés en fonction non pas d’une valeur européenne standard comme les véhicules Euro 4 et antérieurs, mais d’une valeur mesurée en conditions optimisées de circulation lors de l’homologation (lorsque cette valeur a été fournie par le constructeur). Or, cette valeur répertoriée par l’Organisme technique central (OTC) est évidemment nettement plus faible que la valeur standard, et aurait été largement inatteignable lors du test "pollution" du nouveau contrôle technique.

Report d'une mesure scandaleuse

Les professionnels du secteur estiment que si la réforme du contrôle technique qui devait initialement entrer en vigueur au 1er janvier 2019 était appliquée selon les termes actuels, le taux de contre-visite des véhicules Euro 5 augmenterait de +4,1% et celui des véhicules Euro 6 de +2,6%.

Le Président de la République inciterait alors financièrement les Français à faire détruire leur ancien véhicule (souvent encore en bon état de fonctionnement et répondant aux exigences du contrôle technique) et à le remplacer par un véhicule plus récent qui – bien que neuf ou âgé de 4 ou 5 ans seulement – ne serait pas admissible à la nouvelle version du contrôle technique, parce que la France a voulu mettre en œuvre ses propres critères environnementaux – plus sévères que ceux de l’Union européenne – pour le contrôle pollution des véhicules.

Pour "40 millions d’automobilistes", le Gouvernement a donc clairement profité des annonces visant à apaiser la colère des "gilets jaunes" pour reporter cette mesure simplement scandaleuse. Il faudra donc être particulièrement vigilant au contenu des débats sur cette réforme au cours des prochains mois, car l’entrée en vigueur de la mesure n’est pour l’heure que repoussée.

Lire la suite...

Depuis quelques semaines, l’appel à apposer un gilet jaune sur le tableau de bord des véhicules en signe de protestation contre la hausse des taxes sur les carburants se diffuse et de nombreux automobilistes ont d’ores et déjà pris part au mouvement.

L’association "40 millions d’automobilistes" soutient ce mouvement citoyen dont le but est de rendre visible l’exaspération des Français face à une politique fiscale injuste pénalisant les usagers de la route les moins aisés, les plus dépendants à l’automobile et les plus exposés à la vulnérabilité énergétique.

Dans notre société, l’accès à l’automobile est un véritable enjeu économique et social, et le prix des carburants un régulateur de la mobilité et du pouvoir d’achat. À l’heure où le Gouvernement utilise l’automobiliste comme variable d’ajustement fiscal pour remplir les caisses de l’État, il est important que chacun se mobilise pour défendre ses droits.

Ce gilet jaune posé sur le tableau de bord des véhicules est devenu le symbole d’une colère légitime, qui se traduit par un geste pacifique. C’est pourquoi l'association appelle tous les automobilistes à participer à ce mouvement citoyen.

"40 millions d’automobilistes" a été la première organisation à porter sur le devant de la scène médiatique le problème majeur de la hausse de la fiscalité sur les carburants et à fédérer les automobilistes autour d’une action de grande ampleur : "Coût de pompe" (www.coutdepompe.com), qui compte à ce jour plus de 700 000 participants.

L’association laisse par ailleurs à chaque citoyen le soin de décider, en son âme et conscience, de prendre part aux différentes actions de mobilisation organisées face à ces atteintes gouvernementales à la mobilité.

Lire la suite...

Activité

Claude LECOMTE replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Le Gouvernement a-t-il raison de vouloir augmenter le diesel ?
"Archi faux comme raisonnement sur les derniers éco6 diesel, intox de 1ère !!!"
Il y a 11 heures
Claude LECOMTE replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Le Gouvernement a-t-il raison de vouloir augmenter le diesel ?
"De toute façon il n'y a pas de miracle, c'est un fait, j'ai un ami qui roule en CLIO diesel et une PRIUS essence hybride, devinez laquelle des voitures qui lui revient la plus chère en kilomètres identiques parcourus???? LA PRIUS, et oui!!! qui rech…"
Il y a 11 heures
Claude LECOMTE replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Le Gouvernement a-t-il raison de vouloir augmenter le diesel ?
"Imagine 5 minutes à partir de deux ans (je mets un temps assez court mais cela ne change rien), en saison d'hiver (la plus mauvais cas pour EDF si on se place en consommation, pas en rapport rentrée d'argent), EDF demande que l'on déleste les machin…"
Il y a 12 heures
Claude LECOMTE replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Le Gouvernement a-t-il raison de vouloir augmenter le diesel ?
"Pensez-vous être sérieux en affirmant qu'actuellement le bruit d'un diesel est supérieur à un essence (allez, quelques décibels en plus, mais...) Dommage de rester sur des positions indécrottables, personne n'a la science infuse, mais le constat est…"
Il y a 12 heures
TRIPS JEAN-PIERRE posted a discussion
Je voudrais faire part d'une expérience désagréable survenue en Guadeloupe cette année.  Je m'y suis rendu du 20j, juin au 03 juillet 2019, comme chaque année depuis 2013 et cette année, notre amie logeuse et propriétaire de gite, ainsi que propriét…
Il y a 12 heures
GILLARD Claude replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Le Gouvernement a-t-il raison de vouloir augmenter le diesel ?
"J'en ai assez lu, vu les conneries que l'on dégueule sur ce forum du fil conducteur, (un mazout mélodieux, on aura tout entendu !), JE décide de ne plus y participer ! ! ! !
Mosieur Claude GILLARD"
Il y a 12 heures
Claude LECOMTE replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Le Gouvernement a-t-il raison de vouloir augmenter le diesel ?
"Le fait est : que va t-on faire du recyclage des batteries des autos électriques?, voilà déjà une belle réponse à donner, et avant tout cela, qu'à t-on déjà consommer d'énergie et polluer pour en arriver à la fabrication de ces dites voitures?? Cert…"
Il y a 13 heures
Daniel VASSY replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Le Gouvernement a-t-il raison de vouloir augmenter le diesel ?
"L'électrique suppose qu'on produise l'électricité, ce qui se traduira par une pollution additionnelle au mazout, gaz ou charbon, parce que l'éolien n'est pas une solution (il oblige à développer des centrales thermiques pour pallier son intermittenc…"
Il y a 13 heures
Daniel VASSY replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Le Gouvernement a-t-il raison de vouloir augmenter le diesel ?
"Premièrement vous confondez mazout et gazole. Désolé mais il ne s'agit pas de la même coupe dans les tours de distillation. On souhaiterait que vous vous dotiez d'un minimum de connaissances techniques avant de pérorer sur des sujet qu'à l'évidence…"
Il y a 13 heures
Claude LECOMTE replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Le Gouvernement a-t-il raison de vouloir augmenter le diesel ?
"Du n'importe quoi, vu les nouveaux modèles de voitures et maintenant avec l'ADBLUE, la pollution est au minimum mais comme nous avons un parti La REM extrêmement têtu, orgueilleux, jamais l'erreur sera reconnue comme d'ailleurs le 80 km/h, de plus…"
Il y a 14 heures
ROCHE Alain commented on 40 millions d'automobilistes's blog post Radars dégradés : ceux qui pleurent sur le lait répandu sont ceux qui ont renversé la bouteille !
"Bonjour; sauf erreur de ma part le ministre chargé du dossier, Sarkozi alors ministre de l'intérieur, avait des liens très étroits avec la sociètè qui à fabriqué les radars. Ceux d'entre vous qui ont la possibilité de faire des recherches sur le mar…"
Il y a 14 heures
40 millions d'automobilistes posted a blog post
Nous sommes en 2003 lorsque le premier radar automatique en France fait son apparition sur la nationale 20 à hauteur de La Ville-du-Bois dans l’Essonne. Sur la photo, ministres et secrétaires d’État cherchent à jouer des coudes pour poser sur la pho…
hier
SPINETTA posted a discussion
je pense qu'il faut creer un parti des automobilistes , les municipales approchent ( en attendant mieux ) : nous sommes bien plus nombreu que les chasseurs devant qui les gouvernements successifs ont baissé culotte
hier
Denis de Seine & Oise replied to 40 millions d'automobilistes's discussion Interdit de téléphoner au volant, même moteur éteint !
"Sortir de son véhicule impose le port du gilet jaune, et là les conséquences peuvent rapidement être bien plus graves..."
hier
COSTET Bernard replied to Matthieu BOURNONVILLE's discussion La loi, c'est la loi ?
"Bonjour à vous conducteurs,
Je suis de votre avis. Quand on conduit il faut savoir anticiper, être concentré, et comme vous le dit adapter sa vitesse aux conditions de la route. Normalement un conducteur qui sait conduire n’a pas besoin qu’on lui in…"
Lundi
Matthieu BOURNONVILLE replied to Matthieu BOURNONVILLE's discussion La voiture autonome, ou l'anti-liberté absolue sur route
"Je suis entièrement d'accord avec vous. Il est plus que navrant de voir les constructeurs automobiles céder aussi facilement au tout écran à l'intérieur des voitures ... C'est la même chose concernant les moteurs atmosphériques : on fait culpabilise…"
Lundi
Plus...