contrôle technique (1)

  • Dans moins d’un mois, le nouveau contrôle technique entrera en vigueur en France. Réputé plus rigoureux et plus coûteux, il est à l’origine de nombreuses craintes chez les automobilistes. Pour répondre à leurs questions, l’association "40 millions d’automobilistes"s’est rendue dans un centre de contrôle technique et a interrogé les professionnels du contrôle technique automobile.

    Pourquoi le contrôle technique se durcit-il ? Qu’est-ce que cela changera pour l’automobiliste ? Qu’est-ce que cette nouvelle défaillance dite "critique", qui empêchera le véhicule de circuler avant réparation ? Comment l’automobiliste peut-il se préparer au futur contrôle technique ? Autant de questions que se posent légitimement les automobilistes et que l’association "40 millions d’automobilistes" a soumises aux professionnels du contrôle technique.

    Le contrôle technique version 2018 est l’application d’une directive européenne qui a pour but de réduire le nombre de tués sur les routes. Elle est transposée aujourd’hui en France, mais elle a été votée il y a 4 ans ; elle entrera en vigueur le 20 mai 2018. Ce nouveau contrôle technique sera basé sur un référentiel plus précis, qui passera en revue 133 points de contrôle – contre 124 auparavant – et détaillera 610 défauts potentiels, dont 467 entrainant une contre-visite (contre 178 sur 411 jusqu’alors).

    À partir du 20 mai 2018, on verra apparaître une nouvelle défaillance, dite "critique" qui limitera le droit de l’automobiliste à rouler le jour-même, pour amener son véhicule en réparation. Mais il faut rassurer l’usager de la route : la défaillance critique ne touchera que 2 à 3% du parc roulant. Les défaillances critiques seront au nombre de 129 et concerneront exclusivement des défauts avec un aspect particulièrement dangereux pour l’usager (siège conducteur mal fixé, pneumatiques très usés, plaquettes et disques de freins usés, ouverture inopinée des portes…). De plus, une bonne partie d’entre elles sont visibles par l’automobiliste, qui pourra donc remédier au problème avant le rendez-vous du contrôle technique et ne risquera pas alors d’immobilisation du véhicule.

    Lire la suite...

Activité

"Ils n’ont plus d’argent, alors je pense que 750 millions, c’est déjà une promesse qui ne sera pas tenue. De toutes façons s’ils ont mis le 80 km/h ce n’est pas pour rien."
"J'en sais rien allez 2 milliards mais vu le déchet qui n'ai même pas capable de voir le problème des autres structurations, je ne serais pas étonner que c'est ce chiffre qui est annoncé.."
"et pourquoi pas 5milliards ? la crédibilité de cette dame étant fortement compromise quand on voit avec quelle maestria elle traite de la réforme de la SNCF (qui n'était pas dans le programme d'EM, comme pour le 80km/h)"
"Pour tous mettre en état, je pense que le minimum serait de 2 milliards d'euros.....avec les P.V qui nous attentent sur les routes la somme devrait être facilement récupérable"
"après le passage du permis de conduire confié à des postiers, qui donnera un "blanc-seing" à n'importe quel quidam de jouer au taxi ? pourquoi pas les employés municipaux ? proposition à transmettre aux chevaliers du fiel"
"encore une mesure "en même temps" ???? vraiment du n'importe quoi, où alors c'est destiné à mettre les taxis au chômage, après UBER et BLABLACAR, et les bus "Macron" le but recherché semble clair"
"En tout cas Edouard PHILIPPE, le grand chantre du 80, quand il vient dans les Ardennes c'est en Jet privé... pas en bus MACRON ni en covoiturage"
"Pourquoi avoir faiT chier UBER, pour autoriser cette connerie..???
Décidément, cette crapule de MACRON, veut vraiment déclarer une guerre civile, quoiqu'il faudrait que les Français sortent de leurs très profonde léthargie."
"Macron veut tuer tous les métiers, c’est pareil pour les coiffeurs, les experts comptables, il voulait faire la même chose pour les pharmaciens, les notaires ect...Les taxis ont achetés des licences à prix fort, ce sera de la concurrence illégale, a…"
"D'une part, c'est une démission de l'Etat.
D'autre part, pratiquement, c'est une grosse commodité pour les locaux. J'ai déjà vu ça dans une station de sports d'hiver, ou une commerçante transportait vers leur résidence les gens qui avaient raté le d…"
"Ben c'est pas ça le covoiturage ??"
"Tout à déjà été dit,commenté, argumenté sur l'absurdité de cette mesure dont d'ailleurs les 3/4 des français sont contre, Ce gouvernement qui ne plie pas sur ce sujet et sur bien d'autres fait preuve non pas d'autorité mais bien d'une singulière tém…"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON