flash (2)

  • Depuis plusieurs mois, l’association « 40 millions d’automobilistes » a reçu un grand nombre de témoignages d’automobilistes, flashés à répétition par les radars situés dans le tunnel duplex de l’A86. L’association avait déjà pointé du doigt ce radar parmi les 72 radars ressentis comme des traquenards par les automobilistes dans l’opération « Raconte-moi ton radar » en 2013. Aujourd’hui, mardi 03 mars 2015, « 40 millions d’automobilistes » dénonce un dispositif onéreux, inutile et piégeux, constitué de pas moins de 12 radars de contrôle de vitesse automatiques pour seulement 18 km d’autoroute et pour lequel les automobilistes paient un droit de péage exorbitant.

    Le seul tronçon payant de l’A86

    Construit et exploité par la société concessionnaire Cofiroute, le duplex de l’A86 est un tunnel autoroutier reliant Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) et Vélizy (Yvelines) en sous-terrain. Permettant aux automobilistes d’éviter les embouteillages qui encombrent les voies de surface aux heures de pointe, le tunnel est le seul tronçon payant de l’A86. Selon l’heure à laquelle ils empruntent le duplex et s’ils disposent ou non d’un abonnement, les usagers
    doivent s’acquitter d’un droit de péage pouvant atteindre 20,50 € pour parcourir les 18 km du tunnel (trajet aller-retour).

    Un radar tous les 1,7 km

    Mais là où le bât blesse, c’est que le duplex est équipé de 12 radars jalonnant les deux sens de circulation, sous prétexte de préserver la sécurité des usagers. Or, en raison d’un lourd défaut de signalisation, en plus de payer un tarif de péage exorbitant (le tunnel de l’A86 est le 4ème tronçon autoroutier le plus cher de France !), les automobilistes écopent souvent de multiples amendes pour excès de vitesse. Ainsi, on peut compter un radar de vitesse tous les 1,7 km ! Certes, il est nécessaire de faire respecter la vitesse de 70 km/h dans le tunnel ; un accident, même mineur, dans ce type d’infrastructure peut vite tourner au drame. Mais il est parfaitement inacceptable que les automobilistes se fassent flasher en raison d’une mauvaise information, et ce, jusqu’à 6 fois de suite, parce que les flashs des radars ne sont pas visibles ! Certains usagers ayant contacté " 40 millions d'automobilistes " ont même perdu leur permis de conduire dans ce duplex.

    L'association estime que 12 radars de vitesse sur une section si courte, c’est une aberration. En termes de sécurité routière, cela n’a aucun sens : un radar bien annoncé à l’entrée du tunnel, dans chaque sens de circulation, suffirait amplement à assurer le respect de la limitation de vitesse à 70 km/h dans la totalité de l’ouvrage, conformément à la loi, et ne pourrait être taxé de piège ou de « tirelire » par les usagers.

    Un dispositif de sanction unique en France

    Ces verbalisations sont d’autant plus inacceptables que d’après le site Blog.radars-auto.com, le dispositif de contrôle-sanction automatique servant à relever les infractions a été « homologué spécialement pour être installé sous le tunnel duplex de l'A86 » et ne peut être mis en place nulle part ailleurs : ce modèle de radar flashe en effet les véhicules par l’arrière, depuis une cabine installée à une hauteur comprise entre 2,4 mètres et 3 mètres. Or, la hauteur minimum des ouvrages d’art situés sur autoroute est de 4,5 mètres. Ce dispositif de contrôle-sanction automatique de vitesse unique en France a flashé plus de 92 000 fois en 2013.

    L’appel au ministre de l’Intérieur

    Aussi, l’association « 40 millions d’automobilistes » adresse aujourd’hui un courrier à Bernard CAZENEUVE, ministre de l’Intérieur, pour demander la suppression des 5 radars automatiques superflus dans chaque sens de circulation du tunnel duplex de l’A86, ainsi qu’un rappel régulier de la limitation de vitesse à 70 km/h tout au long du tunnel et une meilleure signalisation des radars restants.

    Publications sur le même thème :

    Lire la suite...
  • Radars, et c'est pas fini !

    Depuis ce matin, vendredi 12 décembre 2014, la Sécurité routière expérimente de nouveaux radars : double face et double cabine. Le radar double face flashe les véhicules par l’avant et par l’arrière. Le radar double cabine (composé de deux appareils distants d’une dizaine de mètres) flashe un même véhicule simultanément, par l’avant et par l’arrière. Pour l’association " 40 million d’automobilistes ", installer de nouveaux radars ne servirait qu’à renflouer une fois de plus les caisses de l’État.

    Selon le communiqué de la Sécurité routière, cette expérimentation se déroule sur 4 sites dans le Rhône, pour une période de 3 mois renouvelables si nécessaire. Pendant cette période test, les radars flasheront, mais les usagers ne devraient pas recevoir d’amende.

    Il faut savoir que 38 % des flashs des radars n’aboutissent pas, par manque de lisibilité de la plaque d’immatriculation. Par ailleurs, les recettes prévisionnelles des infractions routières sont en baisse par rapport aux années précédentes. On peut donc supposer que cette mesure est prise pour améliorer le nombre de flashs exploitables et diminuer les contestations qui permettent de ne pas perdre de points, dans la mesure où l’on ne reconnait pas le conducteur lorsque le véhicule est flashé par l’arrière. Cette mesure permettrait d’améliorer la rentabilité du système.

    « 40 millions d’automobilistes » s’oppose à cette expérimentation qui s’en prend encore une fois au porte-monnaie des automobilistes plutôt qu’à leur sécurité. Pour Daniel Quéro, président de " 40 millions d’automobilistes " il faut davantage de présence des Forces de l’Ordre sur la route pour déceler les comportements dangereux ce qu’une machine ne pourra jamais faire. »

    L’association rappelle également que, dans le Projet annuel de Performance annexé au Projet de Loi de Finance pour l’année 2015, il est mentionné que les radars devraient rapporter 783,1 millions d’euros à l’État. Si la Sécurité routière voulait réellement réduire le nombre de décès sur les routes, elle se pencherait davantage sur les premières causes de mortalité, qui sont l’alcoolémie et la somnolence au volant.

    Publications sur le même thème :

    Lire la suite...

Activité

TopEssay Services est désormais membre de Fil-conducteurs
Ce jeudi 18 juillet se tient la première édition de la Journée nationale du Partage de la route, initiée par « 40 millions d’automobilistes », Mon Vélo est une Vie et la Fédération française des Motards en Colère.

À cette occasion, les trois associ…
"Bonjour Flash McQueen,
Je plussoie votre réponse.
C'est bien pour conter le laxisme que vous évoquez que les sanctions seront endurcies, ceci, dès l'an prochain !
Déjà les radars tourelles et les caméras vidéos devraient faire réfléchir...
C'est su…"
"C'est en parti vrai ,le problème est qu'il faudrait un gendarme derrière chaque conducteur .Quand ils voient ces infractions ils sanctionnent malheureusement pas assez souvent ."
"Pour que ça rapporte il faudrait que ce soit sanctionné. Le stationnement gênant n'est jamais sanctionné (il ne faut pas froisser les électeurs), le non respect des passages piétons n'est pas sanctionné non plus malgré le durcissement des règles l'a…"
"Si ce ne serait pas si excessif, tout le monde s'en ficherait, quand on touche au portefeuille, on réagit en conséquence.
Les amende rapporte gros à l'État sans quoi, un nouveau impôt serait inventé, autrement dit ; les amendes sont un impôt indirec…"
"Que l'ont sanctionne cette infraction je suis pour, mais la elle est clairement exessive, une fois de plus l'état s'attaque a ce qui va rapporter le plus."
"+1
Idem pour l'autoradio /recherche de station"
"Pourtant à l'inverse de ça, nous sommes autorisés à toucher l'écran tactile de notre voiture qui est comme un smartphone (surtout avec le miror-link !!)"
"Je suis totalement d'accord, malgré que cela paraisse sévère.
Des systèmes mains libres existent. Un appel téléphonique est-il vraiment si urgent ? ( a 99% non) en général cela peut attendre quelques minutes. Sans réponse l'interlocuteur laissera…"
"'' s’il y en avait pas temps qui font n’Importe quoi au volant et qui ont des accidents, on ne nous emm...derait pas avec la vitesse et toute autre formes de sanctions. .''

Bien sûr que non, ça rapporte trop d'argent..."
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON