consommation (2)

  • Vous connaissez sans doute le " Home staging ", technique consistant à mettre en scène son intérieur dans le but de le vendre : mais connaissez-vous le " Car staging " ? Pour vendre son véhicule d'occasion au plus vite et au meilleur prix, il est important de mettre toutes les chances de son côté. Pour cela, quelques améliorations s'imposent...

    Soigner l'aspect de son véhicule

    Lors de l'achat d'un véhicule d'occasion, un acheteur va se faire une opinion dès la première minute. Ainsi, il est primordial de soigner l’aspect de son véhicule, afin qu'il soit impeccable. Cela va d'abord passer par le nettoyage extérieur du véhicule (nettoyage des jantes afin d'éliminer la poussière créée par les freins, propreté des vitres et des rétroviseurs extérieurs, etc). N’hésitez pas à soigner les détails, en utilisant par exemple du polish auto afin de rénover la peinture. Cela va ensuite passer par le nettoyage de l’intérieur du véhicule. N'oubliez aucun recoins et faites en sorte que l'odeur soit agréable à l'aide d'un désodorisant. Enfin, pensez à nettoyer quelques éléments sous le capot afin que l'acheteur potentiel puisse s'assurer qu'il n'existe aucune fuite. L'effet sera au rendez-vous !

    Remplacer les éléments usés ou cassés

    Si l'acheteur se déplace pour découvrir votre véhicule avec l'intention de l’acquérir, il n'appréciera guère de constater que des frais supplémentaires seront à effectuer à sa charge suite à l'achat du véhicule. Cela pourrait être rédhibitoire, alors que de petits investissements pourraient vous éviter ces désagréments. Ainsi, pensez par exemple à remplacer des pneus usés, ou encore à faire réparer un petit impact sur le pare-brise.

    Des documents conformes

    L'acheteur doit savoir qu'il peut acquérir le véhicule en toute confiance. Ainsi, il est toujours préférable que la carte grise soit au nom du vendeur. N'hésitez pas à montrer à l’acquéreur potentiel le procès-verbal du contrôle technique datant de moins de 6 mois, et tous les autres papiers qui lui permettront de se faire une idée précise sur l'état du véhicule : réparations effectuées, certificat de situation administrative (ou certificat de non-gage) permettant de savoir si rien n'empêche la vente du véhicule, etc. De même, la dernière révision doit être de préférence récente, afin que l'acheteur sache qu'il n'aura aucun frais supplémentaire à engager dans l'immédiat.

    Du côté de l'acheteur...

    L'acheteur peut lui aussi mettre toutes les chances de son côté afin de s'assurer que le véhicule qu'il s'apprête à acquérir est sain. Pour cela, il peut se procurer l'aide d'un expert en automobile, qui va non seulement l'aider à regarder de plus près l'état du véhicule, mais aussi lui donner des indications concernant le prix auquel il peut négocier l'achat.

    Retrouvez le podcast de l'émission " Ça Roule " sur Sud radio - Le "Car staging" : comment faire pour mieux vendre son véhicule d'occasion ?

    Lire la suite...
  • Selon un article paru dans le Journal du Dimanche le 28 décembre 2014, le Gouvernement et les sociétés concessionnaires d’autoroutes songeraient à mettre en place une « tarification écologique » des péages d’ici 2016. Seuls les véhicules dits « propres » bénéficieraient ainsi d’une baisse des tarifs.

    Le principe serait de créer une différenciation des tarifs des péages en fonction du degré de pollution émise par les véhicules empruntant le réseau autoroutier. Ainsi, les véhicules à motorisation électrique ou hybride ainsi que ceux servant au covoiturage se verraient gratifier d’un tarif moins élevé au péage, tandis que les propriétaires de véhicules considérés comme polluants continueraient à payer le prix fort pour circuler sur les autoroutes.

    Pour l’association « 40 millions d’automobilistes », ce projet de tarification écologique est tout simplement inacceptable : « Ségolène Royal avait promis une baisse du prix des péages pour tous les usagers. Finalement, on risque de se retrouver avec une réduction des tarifs qui ne concernerait potentiellement que 3 à 4 % des automobilistes » dénonce Pierre Chasseray, délégué général de l’association.

    Cette différenciation tarifaire permettrait en outre aux sociétés d’autoroutes de poursuivre la hausse des tarifs des péages qu’elles pratiquent chaque année, en la faisant peser essentiellement sur les véhicules les plus émetteurs. « Une fois de plus, on va pénaliser les automobilistes les plus modestes, ceux qui n’ont pas les moyens de s’équiper d’un véhicule neuf » s’inquiète Daniel Quéro, président de « 40 millions d’automobilistes ».

    « Les automobilistes ne veulent pas d’une mesure qui ne bénéficierait qu’à une élite ; ils souhaitent qu’elle profite à l’intérêt général, pour la sécurité et le pouvoir d’achat de tous les Français. C’est pourquoi nous demandons une baisse généralisée des tarifs des péages » conclut Daniel Quéro.

    >>> Avec " 40 millions d'automobilistes " exigez la baisse des tarifs autoroutiers en signant notre pétition : http://stopauxpeagestropchers.com <<<

    Publications sur le même thème :

    Lire la suite...

Activité

TopEssay Services est désormais membre de Fil-conducteurs
Ce jeudi 18 juillet se tient la première édition de la Journée nationale du Partage de la route, initiée par « 40 millions d’automobilistes », Mon Vélo est une Vie et la Fédération française des Motards en Colère.

À cette occasion, les trois associ…
"Bonjour Flash McQueen,
Je plussoie votre réponse.
C'est bien pour conter le laxisme que vous évoquez que les sanctions seront endurcies, ceci, dès l'an prochain !
Déjà les radars tourelles et les caméras vidéos devraient faire réfléchir...
C'est su…"
"C'est en parti vrai ,le problème est qu'il faudrait un gendarme derrière chaque conducteur .Quand ils voient ces infractions ils sanctionnent malheureusement pas assez souvent ."
"Pour que ça rapporte il faudrait que ce soit sanctionné. Le stationnement gênant n'est jamais sanctionné (il ne faut pas froisser les électeurs), le non respect des passages piétons n'est pas sanctionné non plus malgré le durcissement des règles l'a…"
"Si ce ne serait pas si excessif, tout le monde s'en ficherait, quand on touche au portefeuille, on réagit en conséquence.
Les amende rapporte gros à l'État sans quoi, un nouveau impôt serait inventé, autrement dit ; les amendes sont un impôt indirec…"
"Que l'ont sanctionne cette infraction je suis pour, mais la elle est clairement exessive, une fois de plus l'état s'attaque a ce qui va rapporter le plus."
"+1
Idem pour l'autoradio /recherche de station"
"Pourtant à l'inverse de ça, nous sommes autorisés à toucher l'écran tactile de notre voiture qui est comme un smartphone (surtout avec le miror-link !!)"
"Je suis totalement d'accord, malgré que cela paraisse sévère.
Des systèmes mains libres existent. Un appel téléphonique est-il vraiment si urgent ? ( a 99% non) en général cela peut attendre quelques minutes. Sans réponse l'interlocuteur laissera…"
"'' s’il y en avait pas temps qui font n’Importe quoi au volant et qui ont des accidents, on ne nous emm...derait pas avec la vitesse et toute autre formes de sanctions. .''

Bien sûr que non, ça rapporte trop d'argent..."
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON