Souriez, vous êtes flashés !

Le 02 octobre 2015, le Comité interministériel à la Sécurité routière (CISR), présidé par Manuel VALLS, Premier ministre, recommandait d’augmenter l’utilisation des radars embarqués dans des voitures banalisées en confiant leur mise en service à des sociétés privées. Dans une enquête exclusive Harris Interactive pour "40 millions d’automobilistes" publiée aujourd’hui, jeudi 07 avril 2016, par le quotidien Le Parisien / Aujourd’hui en France, 83% des Français estiment que privatiser les radars embarqués serait une mauvaise chose. Et pourtant, l’État finalise actuellement la mise en application
de cette mesure. "40 millions d’automobilistes" s’oppose à la mise en place de ce système et demande au Gouvernement d’abandonner ce projet. L’association lance un appel aux usagers de la route à s’opposer massivement à la privatisation des radars embarqués en se
connectant sur le site Internet www.souriezvousetesflashes.com.

Une mesure de rentabilité

Pour "40 millions d’automobilistes", recourir à des sociétés privées pour verbaliser les usagers de la route est inenvisageable. En effet, les radars embarqués ne peuvent être gérés par des organismes privés dont le seul objectif serait la réalisation de bénéfices et non la sécurité routière.

L’État envisagerait de privatiser les 260 radars embarqués dans les véhicules banalisés, l’association craint que le Gouvernement en profite pour multiplier le nombre de ces radars.

Personne ne sera épargné par ce système impitoyable : ces véhicules capables de flasher dans les deux sens de circulation fonctionneront à longueur de journée avec pour seul objectif le profit sur le dos des automobilistes. Le nombre de PV va littéralement exploser.

Les Français hostiles à la privation

Selon l’enquête "L’accueil critique des Français à une gestion privée des radars mobiles" réalisée du 22 au 24 mars 2016 par Harris Interactive, 83% des Français estiment que ce serait une mauvaise chose de confier la gestion des radars mobiles à des sociétés privées. Les Français (76%) pensent également que cette mesure serait  avant tout une démarche financière et que cela n’améliorerait pas la sécurité routière (à 70%).

Si L’État donne la gestion des radars embarqués aux sociétés privées, cela marquera le point de départ d’un système aux multiples dérives. Les automobilistes ne se sentiront pas plus en sécurité sur les routes, mais harcelés.

L’appel de "40 millions d’automobilistes"

En privatisant les radars embarqués, personne ne sera épargné, le nombre de contraventions augmentera considérablement. L’association appelle donc tous les usagers de la route à se mobiliser contre ce projet en signant la pétition sur le site Internet www.souriezvousetesflashes.com.

Il faut couper court au projet au plus vite. Après, il sera trop tard.

N'attendez donc pas que la mesure fasse son chemin pour réagir et signez dès maintenant la pétition.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join Fil-conducteurs

Commentaires

  • Bonjour, je me pose la question pourquoi les constructeurs de voitures ne fabrique pas des voitures qui ont des limiteurs de vitesse??? Je m'explique: un capteur sur le panneau, un capteur dans la voiture, quand la voiture passe devant le panneau 50, le limiteur s'enclenche et fait rouler la voiture à pas plus de 50 km/h. Je comprend pas...... C'est hyper facile de faire un appareil de ce style il y a rien de compliquer, le jour ou une telle voiture sort dans le commerce, je serai le premier à l'acheter et je pense que je ne serai pas le seul..

    Pouvez vous faire remonter cette info dans les médias qui eux seuls peuvent faire bouger les choses dans notre pays et ailleurs aussi..

    Merci, a tous et surtout à ceux qui ce bouge pour que ça change..

    • bah, il va faire comment l'Etat nous racketter après?

    • Bonjour

      Ca existe presque: assistant d'aide à la conduite+ controleur de vitesse ( cruise control) du vehicule . Avec cela on est rarement au dessus de la vitesse autorisée.

      C'est mon cas mais ça ne m'empêche pas de m'éléver contre cette nouvelle arnaque - mesure de confier le job au privé.

      Tous dans la rue le 1 mai

    • C'est pas aussi facile que vous le pensez

      1) avec le système que vous préconisez, idem pour ceux qui rêve à la voiture robot, les radars et autres fantaisies pour nous verbaliser prendraient la directement des casses ou des musés, ce qui serait un gros manque a gagner pour l'état, qui compte beaucoup sur cet argent facile des verbalisations
      2) on ne peut pas brider les voitures pour une raison simple et compréhensible de sécurité en cas d'urgence, vous imaginez être bloqué à 50 km/h avec une personne de votre famille en détresse vitale.
      3) dans beaucoup de cas la vitesse limite peut être bien trop élevée par rapport au contexte ou la circulation dense, beaucoup de ceux qui disent respecter scrupuleusement les vitesses autorisés ne peuvent pas avoir l'expérience suffisante de la route.
    • Je suis d'accord sur vos 3 points.

      Je rajouterai que le conducteur doit être responsable de sa vitesse par rapport aux conditions. Ça n'est pas une machine, aussi sophistiquée soit-elle, qui peut déterminer la bonne vitesse d'un véhicule par rapport à son environnement. A l'exception peut-être des conditions de bouchons et de trafics très denses (donc sans excès de vitesse possible) ou sur autoroute (là où la mortalité du à la vitesse est quasiment nulle)

    • Je vais vous donner ma propre expérience,je suis électrotechnicien, ce système est aussi facile à faire que le limiteur que vous avez sur l'autoroute, cela ne vous empêche pas de rouler à 180km/h??.

      Dernièrement en 4 mois j'ai pris 3 PV ne dépassant pas les 5 km/h, 1 en ville, 53km/h, un en agglomération à 74km/h et le dernier sur nationale à 91km/h, celui la m'a fait vraiment mal.Ce que je trouve dangereux dans cette situation c'est de passer le temps à regarder mon compteur, tout ce temps c'est le temps que je ne regarde pas la route. donc pour moi ce limiteur facile à produire et vidant les caisse de l'état est vraiment nécessaire voir quasi )obligatoire sur toute les voitures (pour ma sécurité et celle des autres)

    • Vous faites partie de la grande majorité des gens qui se font verbaliser pour de tout petits dépassements de vitesse absolument sans danger, vous étiez donc dans le flux d'une circulation normale et attentif à la route et à votre environnement . La solution n'est pas le limiteur mais tout simplement comme préconisé par 40MA dépénaliser les petits dépassement qui sont et selon le contexte sans aucune incidences sur la sécurité. l'être humain n'est pas un robot.      

    • La technologie du limiteur/régulateur existe déjà. Elle est même montée en série sur bon nombre de véhicules depuis plusieurs années. Mais c'est le conducteur qui choisit ou non de d'utiliser cet équipement, et qui le configure.

      Déclencher un limiteur de vitesse ne veut pas dire que vous ne pouvez pas aller au delà de la vitesse fixée. Il suffit d'appuyer un peu plus fort sur l'accélérateur pour aller au delà si une situation de danger le nécessite (ou juste si vous voulez rouler très vite à ce moment là mais je ne le recommande pas).

      Maintenant le fait d'automatiser ça me semble déresponsabilisant pour le conducteur. Quand on conduit on doit être attentif et concentré. Si on commence à ne plus regarder la signalisation et à s'attendre à ce que l'électronique embarquée gère tout à notre place on ne risque pas trop de progresser en conduite. On a déjà des voitures qui allument les phares à notre place quand il fait sombre, les essuie glace quand il pleut, le rétro qui devient opaque pour pas nous éblouir... Et bientôt un capteur bluetooth dans la vessie pour nous orienter par gps vers l'aire de repos équipée de toilettes la plus proche ?

      Pour en revenir au sujet initial je ne suis moi non plus pas favorable à la privatisation du contrôle de la vitesse. Malgré tout je ne signerai pas une pétition de 40 Millions d'Automobilistes. Quand on entend sur Europe 1 votre porte parole en profiter pour réclamer la dépénalisation des petits excès de vitesse ben non on n'a pas envie de signer. Desolé. Je suis un automobiliste responsable. Et être responsable ça commence par assumer les conséquences de nos actes, notamment quand on est aux commandes d'un bloc de métal de plus d'une tonne.

      Puis après tout la plupart des missions de service public sont déjà assurées par des entreprises privées : collecte et traitement des déchets, eau potable, assainissement, élaboration des plans locaux d'urbanisme, gestion des aires d'accueil de gens du voyage, entretien des voiries et espaces verts... Je ne suis pas certain que ce soit toujours une bonne chose non plus. Mais ça ne chagrine pas grand monde...
    • Limiter la vitesse à 50, 70 ou 90km/h ce n'est pas déresponsabiliser, d'autant plus qu'a aucun moment tu n'ais pas mettre de ton véhicule, bien au contraire, c'est laisser du temps à celui qui conduit pour bien regarder ce qu'il ce passe autour de son bloc de ferraille.

    • Comme vous dites et à juste titre l'électronique déresponsabilise les conducteurs, vous avez donc parfaitement compris que l’être humain que nous sommes n'est pas un robot 

      Je suis donc particulièrement surpris que vous refusez de signer la pétition de 40 MA, vos propos excessifs, je vous cite "être responsable ça commence par assumer les conséquences de nos actes"

      Vos propos sont inappropriés concernant les petits dépassement de vitesse, vous  n'admettez aucune tolérance inhérents à la conduite automobile et considérez des millions d'automobilistes comme des délinquants et des criminels.

      Soit vous êtes de mauvaise fois ou alors vous n'avez absolument aucune expérience de conduite automobile au sens large du terme c'est à dire sur tout type de route.

      Si vous rejoignez la plupart d'entre nous automobilistes responsables et considérez que les automobilistes Femmes ou Hommes ne sont pas des robots, Je vous demande de signez la pétition.        

This reply was deleted.

Activité

"Recul ?? Mais non . Il refile le saucisson  à  d'autres, en espérant  que suffisamment  de départements  reculent et pouvoir dire : je vous l'avais  bien  dit  que j'avais  raison"
"Bonjour, Ce que le gouvernement donne d'un côté, il le reprend d'un autre côté. Il est inconcevable que la TVA soit calculée sur la valeur de la TICPE, celle-ci devrait être calculée sur le prix du produit fini, il serait donc possible dans ce cas d…"
"Réponse C"
"Intersection"
"Bien sûr que non, faut que ça se voit, se ressente, gêne mais pas les automobilistes (du moins un minimum car quoi que l'on fasse ça dérangera), l'état donc....... le pognon
Les routiers savent bien le faire en bloquant les dépôts de carburant (mais…"
"Organiser un bouchon aux heures de pointe sur le périph comme tous les jours vous voulez dire ?"
"Je pense que ces préconisations, enfin j'espère que cela mobilisera encore des gens, gilets jaunes ou pas pour de nombreuses semaines, mois, sur nos routes avec des actions comme des blocages, barrages ... car apparemment nos gouvernants ne comprenn…"
"Dites-vous que s’il n’y avait pas de motards la circulation sur Paris et dans les centres ville serait encore plus difficile…
Les motards comme les automobilistes (certains apparemment) essayent d’anticiper mais comme vous le dites ils et elles ne s…"
"Très belle remarque générale, les parisiens ont voulus ce qu'ils vivent et ils en redemandent. j'ai vécu à Paris intra-muros et banlieue, je vois au fil du temps, leurs dégradations mentales, la plupart ne savent pas conduire, ils prennent le métro,…"
"Rural à 100% - donc considéré comme "plouc" par beaucoup d'entre vous, "chers" lecteurs - mais utilisant quelquefois les périphériques parisiens, je me permets de donner mon avis bien que je sache - pour l'avoir déjà expérimenté et pour en avoir la…"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON