Dans moins d’un mois, le nouveau contrôle technique entrera en vigueur en France. Réputé plus rigoureux et plus coûteux, il est à l’origine de nombreuses craintes chez les automobilistes. Pour répondre à leurs questions, l’association "40 millions d’automobilistes"s’est rendue dans un centre de contrôle technique et a interrogé les professionnels du contrôle technique automobile.

Pourquoi le contrôle technique se durcit-il ? Qu’est-ce que cela changera pour l’automobiliste ? Qu’est-ce que cette nouvelle défaillance dite "critique", qui empêchera le véhicule de circuler avant réparation ? Comment l’automobiliste peut-il se préparer au futur contrôle technique ? Autant de questions que se posent légitimement les automobilistes et que l’association "40 millions d’automobilistes" a soumises aux professionnels du contrôle technique.

Le contrôle technique version 2018 est l’application d’une directive européenne qui a pour but de réduire le nombre de tués sur les routes. Elle est transposée aujourd’hui en France, mais elle a été votée il y a 4 ans ; elle entrera en vigueur le 20 mai 2018. Ce nouveau contrôle technique sera basé sur un référentiel plus précis, qui passera en revue 133 points de contrôle – contre 124 auparavant – et détaillera 610 défauts potentiels, dont 467 entrainant une contre-visite (contre 178 sur 411 jusqu’alors).

À partir du 20 mai 2018, on verra apparaître une nouvelle défaillance, dite "critique" qui limitera le droit de l’automobiliste à rouler le jour-même, pour amener son véhicule en réparation. Mais il faut rassurer l’usager de la route : la défaillance critique ne touchera que 2 à 3% du parc roulant. Les défaillances critiques seront au nombre de 129 et concerneront exclusivement des défauts avec un aspect particulièrement dangereux pour l’usager (siège conducteur mal fixé, pneumatiques très usés, plaquettes et disques de freins usés, ouverture inopinée des portes…). De plus, une bonne partie d’entre elles sont visibles par l’automobiliste, qui pourra donc remédier au problème avant le rendez-vous du contrôle technique et ne risquera pas alors d’immobilisation du véhicule.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join Fil-conducteurs

Activité

"Ben, oui et alors? Avec une cagoule, ni vu ni connu et basta!"
"Les caméras seront vandalisées aussi."
"C’est ridicule d’autant qu’un usager de la route poursuivi pour degradation et vandalisme parqu’il avaitMIS UN SAC POUBELLE SUR UN RADAR. s’est vu relaxe par le Tribunal considerant qu’il n’y avait pas degradation.
C’est vrai que de placer des camer…"
"Bonjour,
Je ne suis pas personnellement pour cette méthode, ce n'est pas le vandalisme qui changera le problème.
Cependant, je puis comprendre l'exaspération de certains automobilistes qui ont besoin de leur véhicule pour travailler.
Cicéron disait…"
"Sont-ils stupides pour ne pas avoir imaginé qu'avec une mesure aussi débile que le 80, il n'y aurait pas de réactions radicales!
Et vous avez raison Jean-Claude, les chauffeurs de radars "à roulettes" devront avoir beaucoup de sang froid face aux ré…"
"Pour alimenter le business des radars il va falloir aussi alimenter le business de la télé surveillance ...
Que vont-ils prévoir pour surveiller les voitures avec radar embarqué ? Et aussi pour assurer la sécurité des chauffeurs car là aussi il va y…"
"Avant de vandaliser les radars, il faudra vandaliser les caméras, c’est pas plus compliqué."
"Ben oui et après il faudra mettre des caméras pour surveiller les caméras de surveillance qui surveillent les radars ..."
"Bonsoir,
Oui, tout à fait.
Je suis avec un intérêt certain tout ce qui touche la chasse à l'automobiliste.
Par ailleurs, merci de rappeler les liens où nous pouvons à nouveau visualiser ces reportages, non pas pour moi-même, puisque je l'ai ai regar…"
"Bjr Michel, moi je l'ai depuis le début et je le laisse affiché sur la lunette arrière. Nous devrions tous faire ça."
"Bonjour Michel,

Vous parlez sans doute du reportage intitulé "La fin de la guerre contre les automobilistes : l'Angleterre, un autre modèle de sécurité routière" réalisé par l'association "40 millions d'automobiliste ;) À visionner par ici : https:…"
"Bonjour Hervé,
Je vous suis dans votre raisonnement !
La sécurité routière est simplement un bouc émissaire...
Peut importe les panneaux réglementant les vitesses, les panneaux STOP mis n'importe où, n'importe comment... Les sens interdits sauf pour…"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON