Dans moins d’un mois, le nouveau contrôle technique entrera en vigueur en France. Réputé plus rigoureux et plus coûteux, il est à l’origine de nombreuses craintes chez les automobilistes. Pour répondre à leurs questions, l’association "40 millions d’automobilistes"s’est rendue dans un centre de contrôle technique et a interrogé les professionnels du contrôle technique automobile.

Pourquoi le contrôle technique se durcit-il ? Qu’est-ce que cela changera pour l’automobiliste ? Qu’est-ce que cette nouvelle défaillance dite "critique", qui empêchera le véhicule de circuler avant réparation ? Comment l’automobiliste peut-il se préparer au futur contrôle technique ? Autant de questions que se posent légitimement les automobilistes et que l’association "40 millions d’automobilistes" a soumises aux professionnels du contrôle technique.

Le contrôle technique version 2018 est l’application d’une directive européenne qui a pour but de réduire le nombre de tués sur les routes. Elle est transposée aujourd’hui en France, mais elle a été votée il y a 4 ans ; elle entrera en vigueur le 20 mai 2018. Ce nouveau contrôle technique sera basé sur un référentiel plus précis, qui passera en revue 133 points de contrôle – contre 124 auparavant – et détaillera 610 défauts potentiels, dont 467 entrainant une contre-visite (contre 178 sur 411 jusqu’alors).

À partir du 20 mai 2018, on verra apparaître une nouvelle défaillance, dite "critique" qui limitera le droit de l’automobiliste à rouler le jour-même, pour amener son véhicule en réparation. Mais il faut rassurer l’usager de la route : la défaillance critique ne touchera que 2 à 3% du parc roulant. Les défaillances critiques seront au nombre de 129 et concerneront exclusivement des défauts avec un aspect particulièrement dangereux pour l’usager (siège conducteur mal fixé, pneumatiques très usés, plaquettes et disques de freins usés, ouverture inopinée des portes…). De plus, une bonne partie d’entre elles sont visibles par l’automobiliste, qui pourra donc remédier au problème avant le rendez-vous du contrôle technique et ne risquera pas alors d’immobilisation du véhicule.

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join Fil-conducteurs

Activité

Crédits photo : emanelda sur fotolia.com
En 2017, 25300 personnes ont perdu la vie sur les routes de l'Union européenne : un chiffre encore loin des objectifs que s'est fixée l'UE pour 2020, qui prévoyait de diviser par 2 le nombre de personnes tuée…
"En effet ils feraient mieux d'arrêter les chauffards. Comme s'il n'y en avait pas assez, des pilotes autoproclamés..."
"Pendant qu’ils font ça, ils ne sont pas au bord de la route avec les jumelles."
"Stupide, idiote et ridicule, mais bon les gogos sont contents à l'instar du figurant très heureux dans rajouter l'épaisseur d'une crème, il est passé à la télé. Par contre les routes pourries et autres avatars quand est-ce que la police va faire des…"
"L'observation faite ce jour là a révélé un certain nombre de bons conducteurs, certes mais il n'est pas exclu que le lendemain il n'y est pas eu quelques uns d'entre eux qui est commis une infraction quelconque. C'est bien mais inutile. Ils feraient…"
"Si ils ont le temps d'observer les autobilistes pour évaluer la qualité de leur conduite ils devraient aussi pouvoir intervenir et faire de la pédagogie sur l'éclairage, le téléphone (ou youtube) au volant, les clignotants ou l'encombrement de la vo…"
"Tiré au sort parmi ceux qui respectent les règles.
C'est du n'importe quoi !
L'initiative est ma foi une bonne idée, je pense néanmoins que donner des points serait plus juste, pas besoin de tirer au sort.
Ceux qui respectent les règles doivent être…"
"De mon temps c'était la prévention routière qui faisait ça.
Au fait , qu'est elle devenue ??? Ça fait un moment qu'elle a disparu de mon paysage"
"Ils n'ont pas autre chose à faire ?"
Un reportage diffusé sur France 2 le 12 mars dernier montrait des gendarmes ardéchois arrêter les automobilistes... pour bonne conduite ! Une opération de sensibilisation à l'issue de laquelle l'un des bons conducteurs traqué sera tiré au sort pour…
"Je suis hors sujet, mais je vous informe que le premier ministre est droit dans ses bottes, il vient de dire sur Europe 1 qu’il ne reviendrait pas sur le 80 km/h que les premiers résultats sont excellents."
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON