véhicules (3)

  • Pour la deuxième année consécutive, à l’occasion de la tenue du salon Rétro' Mobile qui se tiendra du 07 au 11 février 2018 au Parc des Expositions de Paris – Porte de Versailles, l’association "40 millions d’automobilistes" publie aujourd’hui, lundi 05 février 2018, le palmarès des 10 véhicules de collection les plus convoités par les amateurs de belles carrosseries, réalisé grâce aux données du réseau Classic Expert, filiale de BCA Expertise, spécialisé dans l’univers des voitures anciennes.

    1. La Citroën 2CV
    2. La Ford Mustang (jusqu'à 1973)
    3. L'Austin Mini
    4. La Volkswagen Cox (berline)
    5. La Citroën Méhari
    6. La Porsche 911
    7. La Citroën DS (berline)
    8. La Volkswagen Combi
    9. La Triumph TR6
    10. L'Alpine A110 (hors véhicule de compétition)

    Le marché de la voiture de collection reste très dynamique en France. Voitures d’exception comme véhicules témoignant du quotidien des générations passées, les véhicules de collection font partie d’un patrimoine qui fascine et rassemble aujourd’hui plus de 800 000 passionnés.

    Pour les voitures "d’exception", les prix évoluent en fonction de la provenance et de l’état du véhicule ; un historique précis, une restauration parfaite ou, mieux, un excellent état d’origine orienteront à la hausse la valeur de la voiture sur le marché de la collection.

    Pour les prix plus abordables, notons que les populaires d’après-guerre se portent très bien – mode du "vintage" oblige –, de même que les roadsters anglais et les sportives des années 1980. Le marché des utilitaires et des deux-roues de collection est également en plein essor !

    Lire la suite...
  • "40 millions d’automobilistes" publie, pour la quatrième année consécutive, son Baromètre de l’expertise Automobile. L’association y révèle les désormais habituels palmarès des véhicules les plus volés et les plus vandalisés en France, grâce aux rapports réalisés par le service d’expertise automobile Experveo.

    Le nombre de véhicules volés est à la baisse depuis une dizaine d’années ; malgré tout, on a encore dénombré 234000 vols ou tentatives de vols de voitures en France. Les méthodes de vol les plus utilisées par les délinquants sont le mouse jacking (68%), devant le vol par abus de confiance (15%) et le home jacking (13%).

    Le piratage des systèmes informatiques des véhicules étant devenu la technique de vol de loin la plus mise en œuvre par les malfrats. Cependant, le développement de nouveaux usages de la voiture individuelle, comme la location entre particuliers et l’autopartage, favorisent le vol par abus de confiance, qui connaît une très forte augmentation : +25% en 2016.

    Aujourd’hui, équiper son véhicule d’un système de géolocalisation permet de retrouver une voiture volée en quelques jours à peine. Si l’on ne peut pas utiliser ce type de dispositif, mieux vaut opter pour le stationnement en garage ou en parking fermé, qui sont les lieux où les vols sont les moins nombreux (seulement 1 sur 10).

    Les 10 véhicules les plus volés entre juillet 2016 et juin 2017

    1. Smart Fortwo II
    2. Land Rover Range Rover
    3. Land Rover Range Rover Evoque
    4. Ford Fiesta
    5. Renault Clio 4
    6. Seat Leon
    7. Citroën DS3 Découvrable
    8. Renault Twingo II
    9. Renault Mégane 2
    10. BMW X5 E70/LCI

    La Smart Fortwo II est le véhicule qui a la plus forte probabilité d’être volé pour la troisième année consécutive, tandis que la Renault Clio 4 et la Citroën DS3 Découvrable entrent dans le classement.

    Les 10 véhicules les plus vandalisés entre juillet 2016 et juin 2017

    1. Mini Cabriolet R57
    2. Mini Cabriolet R52
    3. Porsche Boxter type 987
    4. BMW Série 1 E88 Cabrio
    5. Chrysler Crossfire
    6. BMW X5 E53
    7. BMW Z4
    8. Fiat 500
    9. Audi Q7
    10. Citroën C3 Pluriel

    Le classement des véhicules les plus vandalisés compte, cette année encore, une majorité de modèle de véhicules haut-de-gamme ou de luxe. Les deux premières places du palmarès sont toujours occupées par les Mini Cabriolet R57 et R52.

    Lire la suite...
  • Vendredi 17 juin 2016, Anne HIDALGO, maire de la ville de Paris, a annoncé la mise en œuvre de la prochaine étape de son plan antipollution pour la capitale : alors que tous les véhicules particuliers immatriculés avant 1997 seront interdits à la circulation à Paris le 1er juillet prochain, la Mairie prévoit d’amplifier encore les mesures de restriction en interdisant la circulation de tous les véhicules diesel d’avant 2001 à partir du 1er juillet 2017. L’association "40 millions d’automobilistes" entend aujourd’hui, mardi 21 juin 2016, plus que jamais, défendre la mobilité des automobilistes parisiens et franciliens et appelle tous les usagers concernés à rejoindre l’action juridique qu’elle met en place en collaboration avec Me Jean-Baptiste IOSCA sur www.remboursemabagnole.com.


    Toutes les voitures d’avant 1997 et tous les diesel d’avant 2001 interdits à la circulation dans Paris

    Après les véhicules classés pré-EURO et EURO 1 (norme européenne définissant les quantités maximales de rejets polluants autorisées pour les véhicules en fonction de leur motorisation et de leur année de première mise en circulation), ce sont donc les véhicules particuliers à motorisation diesel normés EURO 2 (mis en circulation avant le 1er janvier 2001) qui entrent dans le collimateur de la maire de Paris, qui poursuit ainsi son plan d’ "éradication du diesel" dans la capitale.

    Ces derniers – environ 1,2 millions en Île-de-France – ne seront donc plus autorisés à franchir les portes de Paris dès le 1er juillet 2017. Une mesure socialement injuste et financièrement aberrante pour "40 millions d’automobilistes" : ces interdictions ne servent à rien d’un point de vue environnemental. La seule raison pour laquelle Anne HIDALGO prononce ces restrictions, c’est pour chasser la voiture hors de la capitale, sans se soucier des conséquences économiques et sociales. Pourtant, elles pénalisent en premier lieu les ménages les plus modestes, qui, en raison des restrictions et de la dévaluation associée, ne pourront même plus vendre leur véhicule.

    www.remboursemabagnole.com : une action en justice pour indemniser les automobilistes lésés

    Parce qu’ils refusent que les usagers de la route soient une fois de plus pris en otages par les décisions arbitraires et discriminatoires d’une poignée d’idéologistes écologistes, l’association "40 millions d’automobilistes" et Maître Jean-Baptiste IOSCA appellent tous les propriétaires franciliens d’un véhicule concerné par les futures interdictions de circulation à se faire connaître en s’inscrivant sur le site Internet www.remboursemabagnole.com, pour intervenir dans le cadre d’une action juridique conduite par Me IOSCA afin d’obtenir l’indemnisation du préjudice financier subi par les automobilistes franciliens.

    "40 millions d’automobilistes" rappelle qu’à terme (dès 2020) et d’après la volonté d’Anne HIDALGO, ce sont toutes les voitures particulières à motorisation essence ou diesel mises en circulation avant le 1er janvier 2011 qui seront interdites à la circulation dans la capitale.

    Crédits photo : Sergey Novikov sur fotolia.com

    Lire la suite...

Activité

"Ils n’ont plus d’argent, alors je pense que 750 millions, c’est déjà une promesse qui ne sera pas tenue. De toutes façons s’ils ont mis le 80 km/h ce n’est pas pour rien."
"J'en sais rien allez 2 milliards mais vu le déchet qui n'ai même pas capable de voir le problème des autres structurations, je ne serais pas étonner que c'est ce chiffre qui est annoncé.."
"et pourquoi pas 5milliards ? la crédibilité de cette dame étant fortement compromise quand on voit avec quelle maestria elle traite de la réforme de la SNCF (qui n'était pas dans le programme d'EM, comme pour le 80km/h)"
"Pour tous mettre en état, je pense que le minimum serait de 2 milliards d'euros.....avec les P.V qui nous attentent sur les routes la somme devrait être facilement récupérable"
"après le passage du permis de conduire confié à des postiers, qui donnera un "blanc-seing" à n'importe quel quidam de jouer au taxi ? pourquoi pas les employés municipaux ? proposition à transmettre aux chevaliers du fiel"
"encore une mesure "en même temps" ???? vraiment du n'importe quoi, où alors c'est destiné à mettre les taxis au chômage, après UBER et BLABLACAR, et les bus "Macron" le but recherché semble clair"
"En tout cas Edouard PHILIPPE, le grand chantre du 80, quand il vient dans les Ardennes c'est en Jet privé... pas en bus MACRON ni en covoiturage"
"Pourquoi avoir faiT chier UBER, pour autoriser cette connerie..???
Décidément, cette crapule de MACRON, veut vraiment déclarer une guerre civile, quoiqu'il faudrait que les Français sortent de leurs très profonde léthargie."
"Macron veut tuer tous les métiers, c’est pareil pour les coiffeurs, les experts comptables, il voulait faire la même chose pour les pharmaciens, les notaires ect...Les taxis ont achetés des licences à prix fort, ce sera de la concurrence illégale, a…"
"D'une part, c'est une démission de l'Etat.
D'autre part, pratiquement, c'est une grosse commodité pour les locaux. J'ai déjà vu ça dans une station de sports d'hiver, ou une commerçante transportait vers leur résidence les gens qui avaient raté le d…"
"Ben c'est pas ça le covoiturage ??"
"Tout à déjà été dit,commenté, argumenté sur l'absurdité de cette mesure dont d'ailleurs les 3/4 des français sont contre, Ce gouvernement qui ne plie pas sur ce sujet et sur bien d'autres fait preuve non pas d'autorité mais bien d'une singulière tém…"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON