Lors de la réception d'un PV, les automobilistes sont souvent tentés par la contestation. En effet, nombreux sont les articles sur le net qui prétendent que la contestation est LA solution pour échapper aux poursuites. Mais qu'en est-il réellement ? "40 millions d'automobilistes" fait le point sur 3 faits que vous ignorez sans doute sur la contestation, ou comment le Gouvernement a mis en place des dispositions pour dissuader les automobilistes de contester.

L'OMP n'a pas le droit de rejeter une contestation

L'OMP (Officier du Ministère Public) est l'instance qui est chargée de traiter les contestations. À la réception d'une contestation, celle-ci a 3 possibilités :

  • Classer la contravention sans suite, par exemple dans le cas où le procès verbal dressé serait irrégulier.
  • Transmettre le dossier auprès d'une juridiction de proximité, ce qui est la procédure normale suite à laquelle l'automobiliste sera amené à s'expliquer devant un juge de proximité.
  • Rejeter la contestation, en cas de non-respect des règles de forme (envoi de la demande de contestation en RAR, chèque de consignation le cas échéant, respect du délai de 45 jours).


Or, il est courant que l'OMP se permette de rejeter une contestation sur le motif de celle-ci, alors que son rôle doit en théorie se limiter à l'étude de la recevabilité de la contestation sur sa forme. Une contestation effectuée correctement et qui n'est pas classée sans suite doit obligatoirement être transmise par l'OMP à un juge de proximité. Seul ce dernier peut juger de la recevabilité du motif de la contestation.

L'État français a déjà été condamné plusieurs fois suite à ce type d'abus : la Cour européenne des Droits de l'Homme a en effet reconnu la caractère illégal de cette pratique, qui perdure malgré tout, sans doute dans le but de désengorger les tribunaux.

Or, nombreux sont les automobilistes à ignorer que ce type de décision est illégal : ils abandonnent alors leur contestation en réglant la contravention suite aux courriers de rejet de l'OMP. Pour se défendre face à cette pratique, l'automobiliste doit insister en renvoyant un courrier à l'Officier du Ministère Public, dans lequel il rappellera le caractère illégal du rejet de sa contestation et sa volonté d'être entendu par un juge de proximité.

Le juge peut augmenter le montant de l'amende

Comme vu précédemment, l'automobiliste qui effectue sa contestation dans "les règles de l'art" peut être entendu par un juge de proximité pour se défendre des faits qui lui sont reprochés. Mais ce n'est pas systématique : parfois, pour gagner du temps, le juge examine la contestation de l'automobiliste en son absence. L'automobiliste est alors informé de la décision du juge par ordonnance pénale.

Mais dans les 2 cas, il y a une chose que les requérants ignorent très souvent : si le juge peut effectivement décider de la relaxe de l'automobiliste, il peut aussi considérablement augmenter le montant de l'amende, jusqu'à un montant maximum défini par la loi, qui peut être bien supérieur au montant de l'amende majorée !

Par exemple, pour un automobiliste qui conteste une contravention pour un excès de vitesse inférieur à 20 km/h avec limitation supérieure à 50 km/h (amende forfaitaire de 68€), le juge peut décider d'attribuer au contrevenant une sanction de 450 € !

Amende Exemple de contravention Maxima
1ère classe Non-paiement du stationnement 38€
2ème classe Absence de clignotant 150€
 3ème classe  Excès de vitesse < 20km/h avec limitation > 50km/h 450€
4ème classe Excès de vitesse < 20km/h avec limitation ≤ 50km/h 750€


Cette pratique est d'autant plus courante lorsque l'automobiliste a contesté sur le motif que ce n'était pas lui au volant du véhicule et qu'il ne fournit pas l'identité de la personne à qui le véhicule était prêté. Si la loi garantit aux automobilistes le droit de ne pas dénoncer un autre conducteur, les juges n'hésitent pas à user de la possibilité d'augmenter considérablement l'amende pour dissuader les usagers de contester sur ce motif. En revanche, en maintenant l'identité du conducteur secrète, le contrevenant ne pourra pas être sanctionné par un retrait de point.

Quel que soit le motif de contestation choisi par l'automobiliste, celui-ci a donc tout intérêt à réunir un maximum de preuves pour démontrer son innocence au juge. Même sans motif valable de contestation, il peut être judicieux dans certains cas de contester pour gagner du temps et être crédité des points en cours de récupération, quitte à payer une amende bien plus importante.

Des frais de justice peuvent être appliqués en l'absence de peine

Depuis février 2015, le montant des frais de justice (ou "taxe de procédure pénale") s'élèvent désormais à 31€, contre 22€ auparavant. Les automobilistes savent généralement que cette taxe peut être appliquée dans le cas où le juge de proximité ne leur donne pas gain de cause. Ils doivent alors régler le montant de l'amende fixée par le juge, auxquels s'ajoutent les frais de justice de 31€.

Une énième mesure qui vise à dissuader les automobilistes de contester leurs contraventions !

Mais ce qu'ignorent les automobilistes, c'est que, en cas de dispense de peine, ils peuvent également être redevable de cette taxe ! En effet, la dispense de peine n'est pas synonyme de relaxe : dans le cas où le contrevenant est dispensé de peine mais tout de même reconnu coupable, des frais de justice sont appliqués.

Crédits photo : delkro sur fotolia.com

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join Fil-conducteurs

Commentaires

  • Suite à une infraction payée depuis le 24/06/2017 j'ai reçu un nouvel avis pour non dénonciation de conducteur.J'ignorais qu'il fallait que je m'auto désigne Résultat 450 euros de plus .J’espère que le syndicat des infirmières FNI va arriver à nous sortir de pétrin.Malheureusement pécuniairement je ne peux me payer un avocat...Mais je sollicite l'officier du ministère de Montpellier et espère obtenir clémence..

This reply was deleted.

Activité

maxime posted a discussion
Depuis le debut de cette vignette crit AIR je me demandais comment on peu se base sur une date pour exclure tel ou tel vehicules ,et apres divers lecture ,ok cela est base tout de meme sur les " crit AIR" technique du vehicule .Notement la ligne …
15 sept.
40 millions d'automobilistes replied to Dantec Philippe's discussion Abus d'un radar embarqué par société privée.
"Bonjour Philippe, nous vous remercions pour votre témoignage. Accepteriez-vous que nous le publiions dans notre revue mensuelle ?

À bientôt, l'équipe de "40 millions d'automobilistes""
22 juil.
BEZANNIER replied to BEZANNIER's discussion Résultat 2019 de la sécurité routière....
"Bonjour
Il faudrait peut être consulter les résultats des départements passés complètement ou partiellement au 90kmh.
Corrèze par exemple.
Et les comparer avec ceux restés à 80kmh."
21 juil.
Dantec Philippe posted a discussion
Bonjour, J'aimerais vous faire part d’une expérience surréaliste à propos d'un véhicule privé avec radar embarqué.Cela se passe sur l'autoroute autour de Lille hier soir. La limite de vitesse est fixée à 90kmh, nous sommes deux véhicules sur la voie…
21 juil.
Laurent Heyder replied to BEZANNIER's discussion Résultat 2019 de la sécurité routière....
"Bonjour,
J’essaye de convaincre le maximum de gens de l’ineptie des 80 km/h pour baisser la sécurité routière. Je me heurte à deux arguments pour lesquels je n’ai pas de réponses pertinentes. 1. Si on isole les routes hors agglomérations qui…"
21 juil.
Jean-Pierre REAU posted a discussion
Le voici  plus bas : ( j'ai mis le lien mais aussi l'article, au cas où le lien ne fonctionnerait pas).Cette étude bat en brèche la propagande anti-Diesel ( y compris le neuf), et elle n'est pas la seule.Une remarque connexe suite à un simple…
26 juin
TAFFOUREAU posted a discussion
Bonjour,Puis je conduire mon véhicule, après ma suspension et après un avis médical positif, sans toutefois attendre mon nouveau permis de l'ANTS (demande faite)
26 juin
lucchese posted a discussion
Bonjourles ZFE concernent au départ les véhicules assez anciens mais progressivement les ZFE vont concerner une majotité de véhicules en 2024Première aberration: cela va concernant des voitures récentes et même neuves à partir du moment qu'elles…
18 juin
Leroy replied to Leroy's discussion Verbalisation pour apposition sur le vehicule de certificat d’assurance non valide sur un parking privé
"Oui je comprends mais le problème est que nous étions en discussion avec ces policiers et qu'à aucun moment le policier ne m'a fait la remarque ..."
18 juin
BONNARD replied to Leroy's discussion Verbalisation pour apposition sur le vehicule de certificat d’assurance non valide sur un parking privé
"Bonjour
Depuis longtemps avec le PVe aucun avis informatif de constatation d'infraction n'est laissé sous l’essuie glace puisque le législateur dans le CPP énonce que cette information non laissée n'invalide pas le PV .
Il en va de même du refus…"
18 juin
Leroy replied to Leroy's discussion Verbalisation pour apposition sur le vehicule de certificat d’assurance non valide sur un parking privé
"La question portait sur le fait de ne pas m'en avoir informé au moment où cela a été constaté..."
17 juin
BONNARD replied to Leroy's discussion Verbalisation pour apposition sur le vehicule de certificat d’assurance non valide sur un parking privé
"Bonjour
L'apposition du certificat d'assurance est obligatoire par le souscripteur sur un véhicule mis en circulation .
un véhicule en stationnement sur voie ouverte à la circulation publique doit porter ce certificat , c'est même pour ce motif ,…"
17 juin
Nounours replied to COUDREAU Jacques's discussion AU SUJET DE LA VITESSE A 90.
"Les Régionales et Départementales sont là: ça tombe bien ! Demandez donc à ceux qui sont à la tête de votre région et de votre département pourquoi le 80 km/h est toujours là ???
Après avoir fait une belle campagne de Comm lorsque le Barbu était…"
11 juin
Raymond Antonorsi replied to COUDREAU Jacques's discussion AU SUJET DE LA VITESSE A 90.
"Si la devise de la France est: Liberté, Égalité,Fraternité, je ne comprends pas pourquoi d’un département a un autre, alors qu’il s’agit d’une même route, la vitesse passe de 90 à 80 Km/h. Si j’ai bien compris cela dépend du Préfet. Alors la vitesse…"
11 juin
Leroy posted a discussion
Bonsoir Je reçois ce jour une contravention pour le motif cité en objet.je vérifie et effectivement j'avais oublié de remplacer le papillon après 2 semaines.Mais quand je regarde la date l'heure et le lieu, je constate que cette verbalisation a été…
9 juin
Morane Cartier posted a discussion
Bonjour,interdire les vehicules diesel qui fonctionnent parfaitement est une chose mais j'imagine qu'aucune indemnisation n'aura lieu : c'est donc de la spoliation à grande échelle qui qui se prépare.De plus cela va pénaliser les classes moyennes…
1 juin
Plus...