illégal (1)

  • Aujourd’hui, mercredi 16 mai 2018, l’association "40 millions d’automobilistes" apprend dans une note interne rédigée par le ministère de l’Intérieur et publiée cette semaine par Le Canard enchaîné que le Gouvernement met en doute la légalité de l’externalisation de la gestion des voitures-radars embarquées ; alerté à ce sujet, le Délégué interministériel à la Sécurité routière Emmanuel Barbe fait la sourde oreille. "40 millions d’automobilistes" demande la suspension immédiate de la mesure qui est déjà entrée en vigueur en Normandie et demande au Président de la République d’arbitrer le système.

    La note, rédigée par la Direction des libertés publiques et des affaires juridiques (DLPAJ) le 30 mars 2017, expose que "l’externalisation [des contrôles de vitesse] devrait être prévue par la loi, celle-ci devant expressément prévoir la possibilité, pour des opérateurs privés, de procéder à ces opérations". Autrement-dit, la privatisation des radars embarqués, soumise à une expérimentation dans l’Eure et entrée officiellement en vigueur en Normandie le 23 avril dernier après que la société Mobiom a remporté l’appel d’offres, ne serait pas inscrite dans la loi française…

    Cela signifie que des usagers de la route se font flasher par ces voitures-radars depuis déjà plusieurs semaines, peut-être en toute illégalité ! Et que la Sécurité routière entend poursuivre le processus de généralisation de la privatisation à tout le territoire français en ignorant purement et simplement les remarques du ministère de l’Intérieur, dont elle dépend !

    L'association "40 millions d'automobilistes" demande la publication officielle de la note de la DLPAJ afin de connaître précisément les motifs d’inquiétude du ministère de l’Intérieur quant à la légalité de la mesure. L'association demande également la suspension immédiate de la mesure et en appelle au Président de la République afin qu’il entende enfin la gronde générale des usagers de la route, qui sont la cible depuis plusieurs années de mesures inutiles sur le plan de la sécurité routière et pénalisantes pour leur mobilité et leur pouvoir d’achat : la hausse de la fiscalité sur les carburants, la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h, et maintenant la potentiellement illégale privatisation des radars-embarqués.

    Lire la suite...

Activité

"Ils n’ont plus d’argent, alors je pense que 750 millions, c’est déjà une promesse qui ne sera pas tenue. De toutes façons s’ils ont mis le 80 km/h ce n’est pas pour rien."
"J'en sais rien allez 2 milliards mais vu le déchet qui n'ai même pas capable de voir le problème des autres structurations, je ne serais pas étonner que c'est ce chiffre qui est annoncé.."
"et pourquoi pas 5milliards ? la crédibilité de cette dame étant fortement compromise quand on voit avec quelle maestria elle traite de la réforme de la SNCF (qui n'était pas dans le programme d'EM, comme pour le 80km/h)"
"Pour tous mettre en état, je pense que le minimum serait de 2 milliards d'euros.....avec les P.V qui nous attentent sur les routes la somme devrait être facilement récupérable"
"après le passage du permis de conduire confié à des postiers, qui donnera un "blanc-seing" à n'importe quel quidam de jouer au taxi ? pourquoi pas les employés municipaux ? proposition à transmettre aux chevaliers du fiel"
"encore une mesure "en même temps" ???? vraiment du n'importe quoi, où alors c'est destiné à mettre les taxis au chômage, après UBER et BLABLACAR, et les bus "Macron" le but recherché semble clair"
"En tout cas Edouard PHILIPPE, le grand chantre du 80, quand il vient dans les Ardennes c'est en Jet privé... pas en bus MACRON ni en covoiturage"
"Pourquoi avoir faiT chier UBER, pour autoriser cette connerie..???
Décidément, cette crapule de MACRON, veut vraiment déclarer une guerre civile, quoiqu'il faudrait que les Français sortent de leurs très profonde léthargie."
"Macron veut tuer tous les métiers, c’est pareil pour les coiffeurs, les experts comptables, il voulait faire la même chose pour les pharmaciens, les notaires ect...Les taxis ont achetés des licences à prix fort, ce sera de la concurrence illégale, a…"
"D'une part, c'est une démission de l'Etat.
D'autre part, pratiquement, c'est une grosse commodité pour les locaux. J'ai déjà vu ça dans une station de sports d'hiver, ou une commerçante transportait vers leur résidence les gens qui avaient raté le d…"
"Ben c'est pas ça le covoiturage ??"
"Tout à déjà été dit,commenté, argumenté sur l'absurdité de cette mesure dont d'ailleurs les 3/4 des français sont contre, Ce gouvernement qui ne plie pas sur ce sujet et sur bien d'autres fait preuve non pas d'autorité mais bien d'une singulière tém…"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON