grenoble (2)

  • Grenoble, ville apaisée ?

    Les 8 et 9 décembre 2015, une équipe de "40 millions d’automobilistes" s'était rendue à Grenoble pour rencontrer les acteurs locaux de la mobilité et débattre des projets que souhaite mettre en œuvre le maire Eric Piolle.

    Avec un tel programme, l'association s’attendait à ce que tous les acteurs de la mobilité soient sollicités pour apporter leur expertise. Pourtant, les décisions ont été prises sans même consulter les principaux intéressés. L’intervention de notre association à l’échelle locale avait donc pour but de recueillir l’opinion des associations, des professionnels et des élus locaux pour réaliser la concertation que la Mairie avait négligée de mettre en place. Ainsi, "40 millions d'automobilistes" a rencontré :
        •    L’Association pour le Développement des Transports en Commun
        •    La Fédération Française des Motards en Colère
        •    La Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Isère
        •    La Chambre de Commerce et d’Industrie de Grenoble
        •    L’union des commerçants Label Ville
        •    Le Conseil départemental de l’Isère

    Nous avons compilé ces rencontres dans un film : "Grenoble, ville apaisée ?". Tout au long du reportage, les entretiens se suivent et mettent en évidence les principales problématiques qui émergeront sans aucun doute lors de la mise en œuvre du programme de la municipalité : lisibilité de la signalisation, sécurisation des aménagements, accessibilité pour les usagers motorisés, augmentation des temps de trajets et des émissions de polluants, détérioration de la vie économique…

    Autant de questions que la Mairie semble ne pas s’être posées, toute occupée à exclure de la circulation des catégories entières d’usagers pour ne réserver finalement la ville qu’aux cyclistes, piétons et usagers des transports en commun. Nous sommes favorables à la complémentarité des modes de transport, mais chacun doit pouvoir être libre d’utiliser le mode qui lui convient au moment où il en a besoin.

    Car les propositions d’Eric Piolle ne trouvent pas non plus d’écho chez ses administrés : pour recueillir l’opinion des usagers, nous avions aussi mis en ligne le Référendum de la mobilité de Grenoble-Aples-Métropole. Les résultats publiés le 28 décembre 2015 montrent que 70% des Isérois s’opposent à la généralisation des 30km/h, que 65% des participants estiment que cette mesure ne permettra pas de réduire l’accidentalité routière et que 68% des usagers pensent de la politique de déplacement menée par la municipalité est trop "anti-voiture".

    Lire la suite...
  • Alerté par les projets de restriction de la circulation automobile mis en œuvre par la mairie de Grenoble, " 40 millions d’automobilistes " s’est rendu sur place, les mardi 08 et mercredi 09 décembre 2015, pour rencontrer les principaux acteurs de la mobilité en Isère et comprendre les enjeux locaux liés aux déplacements dans la Métro (Grenoble Alpes Métropole). Les Isérois sont également appelés à exprimer leur opinion grâce au Grand Referendum mis en ligne à cette occasion par l’association sur le site Internet http://referendum.40ma.org/30-grenoble/.

    >>> PARTICIPER AU RÉFÉRENDUM <<<

    La mobilité est au cœur des préoccupations des Grenoblois. Elle influe à la fois sur les problématiques liées à la sécurité routière, à l’environnement et au développement économique de la métropole. Inquiétés par les nouveaux projets relatifs à la circulation automobile, les Isérois ont été nombreux à solliciter l’intervention de " 40 millions d’automobilistes " pour préserver leur droit à la mobilité. Et pour cause : les mesures anti-voitures ne cessent de s'accumuler dans la Métro :

    • Généralisation du 30 km/h en ville ;
    • Mise en place de la vignette écologique ;
    • Interdiction de circulation lors des pics de pollution ;
    • Remise en cause de l’élargissement de l’A480 ;
    • Suppression de places de stationnement automobile...


    Pour mieux comprendre l’impact de ces projets sur la mobilité des Grenoblois, l'association s'est rendue sur place et a rencontré les principaux acteurs de la mobilité en Isère. Tous concernés, les acteurs de la vie locale de la Métro ont rapidement répondu aux invitations de " 40 millions d’automobilistes " : représentants des commerçants, associations d’usagers et de consommateurs, professionnels de la route et élus chargés des déplacements… L’association a recueilli les opinions et les propositions de tous les intervenants.

    Lors de ce déplacement marathon de deux jours, " 40 millions d'automobilistes " a surtout rencontré des professionnels. Mais cette grande consultation se poursuit auprès des particuliers sur le site http://referendum.40ma.org/30-grenoble/. Ce grand referendum a pour but de recueillir l'opinion des usagers de la route afin d'interpeller les pouvoirs publics : nous avons besoin de la participation de tous pour faire entendre votre voix auprès des décideurs locaux.

    >>> PARTICIPER AU RÉFÉRENDUM <<<

    Lire la suite...

Activité

Ce jeudi 18 juillet se tient la première édition de la Journée nationale du Partage de la route, initiée par « 40 millions d’automobilistes », Mon Vélo est une Vie et la Fédération française des Motards en Colère.

À cette occasion, les trois associ…
"Bonjour Flash McQueen,
Je plussoie votre réponse.
C'est bien pour conter le laxisme que vous évoquez que les sanctions seront endurcies, ceci, dès l'an prochain !
Déjà les radars tourelles et les caméras vidéos devraient faire réfléchir...
C'est su…"
"C'est en parti vrai ,le problème est qu'il faudrait un gendarme derrière chaque conducteur .Quand ils voient ces infractions ils sanctionnent malheureusement pas assez souvent ."
"Pour que ça rapporte il faudrait que ce soit sanctionné. Le stationnement gênant n'est jamais sanctionné (il ne faut pas froisser les électeurs), le non respect des passages piétons n'est pas sanctionné non plus malgré le durcissement des règles l'a…"
"Si ce ne serait pas si excessif, tout le monde s'en ficherait, quand on touche au portefeuille, on réagit en conséquence.
Les amende rapporte gros à l'État sans quoi, un nouveau impôt serait inventé, autrement dit ; les amendes sont un impôt indirec…"
"Que l'ont sanctionne cette infraction je suis pour, mais la elle est clairement exessive, une fois de plus l'état s'attaque a ce qui va rapporter le plus."
"+1
Idem pour l'autoradio /recherche de station"
"Pourtant à l'inverse de ça, nous sommes autorisés à toucher l'écran tactile de notre voiture qui est comme un smartphone (surtout avec le miror-link !!)"
"Je suis totalement d'accord, malgré que cela paraisse sévère.
Des systèmes mains libres existent. Un appel téléphonique est-il vraiment si urgent ? ( a 99% non) en général cela peut attendre quelques minutes. Sans réponse l'interlocuteur laissera…"
"'' s’il y en avait pas temps qui font n’Importe quoi au volant et qui ont des accidents, on ne nous emm...derait pas avec la vitesse et toute autre formes de sanctions. .''

Bien sûr que non, ça rapporte trop d'argent..."
"100 pour 100 d’accord, s’il y en avait pas temps qui font n’Importe quoi au volant et qui ont des accidents, on ne nous emm...derait pas avec la vitesse et toute autre formes de sanctions. Si les conducteurs font baisser les accidents ils arrêteront…"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON