85000 permis de conduire ont été annulés en 2011 pour défaut de points. Voici quelques astuces pour préserver et maîtriser son capital de points.

Avoir en sa possession un relevé d’information intégral

Pour avoir la maîtrise de son capital de points et conserver ainsi un permis de conduire valide, il est indispensable d’avoir en sa possession un relevé d’information intégral récent. Il s’agit d’un document qui retrace l’historique des pertes de points. Il permet l’accès à des informations telles que la date de votre prochain stage de récupération de points, de la reconstitution totale ou partielle du capital de points etc... Vous pouvez vous le procurer en vous rendant en préfecture muni d’une pièce d’identité ou formuler la demande par courrier.

Consulter régulièrement son solde de points

Contrairement aux idées reçues, il est vivement recommandé de consulter régulièrement son solde de points sur le site internet www.telepoints.fr. Vous pouvez demander vos codes d’accès à ce site au près de la Préfecture. Cela vous permettra, si vous ne recevez pas les courriers du Ministère vous informant de la perte de vos points, de maîtriser pleinement votre capital de points et d’agir en conséquence si celui-ci est en danger.

Informer l’administration de ses changements d’adresse

Pour s’assurer d’être bien destinataire des courriers relatifs à vos retraits de points envoyés par le Fichier National des Permis de Conduire (courriers simples dénommé décision 48), il faut bien informer l’administration de votre changement d’adresse. Cela passe par la modification de l’adresse à la fois sur le certificat d’immatriculation mais également sur le permis de conduire. Il est rappelé que la première est obligatoire et la seconde ne l’est pas.

Effectuer un stage de récupération de points

Le titulaire du permis de conduire a la possibilité de réaliser un stage de récupération de points tous les ans. Ce stage permet de récupérer 4 points sur le permis de conduire. Le stage de récupération de points peut s’avérer fort utile notamment lorsque votre solde de points est à 0 et que vous n’avez pas encore été notifié de la décision d’annulation du permis de conduire dénommée 48 SI. Lorsque les services postaux déposent un avis de passage dans votre boîte aux lettres, vous avez alors 15 jours à compter de cette date pour effectuer le stage de récupération de points. Une fois que le stage réalisé, un simple recours au Ministère de l’Intérieur suffira à retrouver votre droit de conduire.

Ne pas se précipiter pour payer l’amende

Il est parfois tentant de payer son amende pour bénéficier du tarif minoré.Cependant, payer équivaut à reconnaître l’infraction et donc à ne plus pouvoir la contester.Aussi, il est parfois préférable, avant de payer, de prendre le temps de vérifier son capital de points ou de prendre attache avec un avocat spécialisé pour s’assurer qu’en réglant cette amende, la pérennité de votre permis de conduire n’est pas mise à mal.

Contester ses avis de contravention

S’il ne vous reste que peu de points sur le permis de conduire et que vous êtes verbalisé par les forces de l’ordre pour une ou plusieurs infractions, il peut être judicieux de contester ces infractions. En effet, conformément à l’article L 223-1 du Code de la Route, le retrait de points n’intervient qu’en cas de condamnation définitive. En contestant le ou les PV, vous suspendez le retrait de points notamment si vous devez atteindre la date de votre prochain stage de récupération de points ou la reconstitution totale de votre capital de points.

Article écrit par Maître Ingrid Attal, avocat spécialiste en droit routier et présidente de la Commission juridique de " 40 millions d'automobilistes "

Envoyez-moi un e-mail lorsque des commentaires sont laissés –

Vous devez être membre de Fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join Fil-conducteurs

Activité

"Bonjour Yvon,
Exact, cependant le jeu en vaut la chandelle d'être prudent, pour un très léger dépassement, aucune pitié, il y a pour croire qu'ils en jouissent à nous prendre en défaut, même minime. Donc 84 Km/h c'est parfait pour moi, aucun risque…"
"Jusqu'a 85 km/h réel vous n'avez pas d'amende ,donc 88 km/h régulateur ."
"Pas vraiment ,le carburant ok ,le 80 km/h non ."
"Tout à fait d'accord! Je respecte scrupuleusement les limitations de vitesse car je ne veux pas payer cet impôt."
"NON"
"Bonjour Arnaud,
Permis de conduire du type E reçu en 1968, comme vous 12 points. Très bien pour nous deux !
Bonne journée Arnaud."
"Bonjour Hervé,
Vous avez parfaitement raison de préciser la petite molette en plus du petit bouton...
Je dois avouer qu'en ce qui concerne la sécurité routière, les ingénieurs qui sont censés être des personnages qui ont fait de grandes écoles ou, l…"
"Il n'y a pas qu'un seul bouton à appuyer, il faut aussi régler la vitesse au km/h près."
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON