La question de la semaine

La Question de la semaine

Discutez entre membres, échangez vos idées avec la Question de la semaine !

Nous vous rappelons que les discussions, l'envoi et le partage d'images sont soumis aux conditions d'utilisation. Pour les consulter, cliquez ici.

D'ici fin 2019, le Gouvernement prévoit de permettre la suspension du permis de conduire en cas d'infraction commise tout en téléphonant.

Ce projet qui provient du Comité interministériel de la Sécurité routière du 9 janvier 2018 indiquait plus précisément : "Les forces de l'ordre pourront retenir le permis de conduire d'une personne sanctionnée pour conduite avec usage de téléphone tenu en main : le permis sera retenu lorsque le conducteur tient son téléphone en main et commet en même temps une infraction menaçant la sécurité d’autrui".

Que pensez-vous de cette mesure ?

Vous devez être membre de Fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join Fil-conducteurs

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes répondent –

Réponses

  • Que l'ont sanctionne cette infraction je suis pour, mais la elle est clairement exessive, une fois de plus l'état s'attaque a ce qui va rapporter le plus.
    • Si ce ne serait pas si excessif, tout le monde s'en ficherait, quand on touche au portefeuille, on réagit en conséquence.
      Les amende rapporte gros à l'État sans quoi, un nouveau impôt serait inventé, autrement dit ; les amendes sont un impôt indirect...
      En ce qui me concerne, je ne paye pas d'amende car, je respecte les règle du code de la route, discipline acquise grâce à l'aviation, la haut une erreur n'est jamais pardonnée !
    • Pour que ça rapporte il faudrait que ce soit sanctionné. Le stationnement gênant n'est jamais sanctionné (il ne faut pas froisser les électeurs), le non respect des passages piétons n'est pas sanctionné non plus malgré le durcissement des règles l'an passé, le non respect des distances de sécurité, les feux rouges grillés, les sens interdits... On voit tous les jours ces comportements impunis. Le téléphone au volant non plus n'est jamais verbalisé alors qu'un automobiliste sur 3 ou 4 le pratique ! Si la règle qui prévaut reste le laxisme vous pouvez bien durcir les règles tant que vous voudrez ça ne changera rien...
    • Bonjour Flash McQueen,
      Je plussoie votre réponse.
      C'est bien pour conter le laxisme que vous évoquez que les sanctions seront endurcies, ceci, dès l'an prochain !
      Déjà les radars tourelles et les caméras vidéos devraient faire réfléchir...
      C'est surtout la mentalité des conducteurs abrutis qui est mis en cause.
      Cependant nous sommes tous dans le collimateur à cause de ces abrutis, à nous de démonter que nous ne sommes pas tous des délinquant routiers, nous devons donc accepter ces nouvelles dispositions.
      En les respectant le code, nous avons tout à gagner, de là, nous sommes aussi tous gagnants...
      Il y aura toujours des têtes brûlées, bien entendu mais, de moins en moins, au fil du temps... Car il en faudra du temps pour changer les mentalités.
      Une bonne journée.
      Cordialement.
    • C'est en parti vrai ,le problème est qu'il faudrait un gendarme derrière chaque conducteur .Quand ils voient ces infractions ils sanctionnent malheureusement pas assez souvent .
  • Pourtant à l'inverse de ça, nous sommes autorisés à toucher l'écran tactile de notre voiture qui est comme un smartphone (surtout avec le miror-link !!)
    • +1
      Idem pour l'autoradio /recherche de station
  • Je suis totalement d'accord, malgré que cela paraisse sévère.
    Des systèmes mains libres existent. Un appel téléphonique est-il vraiment si urgent ? ( a 99% non) en général cela peut attendre quelques minutes. Sans réponse l'interlocuteur laissera un message que l'on peut écouter dés qu'un arrêt est possible. Perso c'est la méthode que j'emploie
  • 100 pour 100 d’accord, s’il y en avait pas temps qui font n’Importe quoi au volant et qui ont des accidents, on ne nous emm...derait pas avec la vitesse et toute autre formes de sanctions. Si les conducteurs font baisser les accidents ils arrêteront la surenchère des sanctions.
    • '' s’il y en avait pas temps qui font n’Importe quoi au volant et qui ont des accidents, on ne nous emm...derait pas avec la vitesse et toute autre formes de sanctions. .''

      Bien sûr que non, ça rapporte trop d'argent...
This reply was deleted.

Activité

Ce jeudi 18 juillet se tient la première édition de la Journée nationale du Partage de la route, initiée par « 40 millions d’automobilistes », Mon Vélo est une Vie et la Fédération française des Motards en Colère.

À cette occasion, les trois associ…
"Bonjour Flash McQueen,
Je plussoie votre réponse.
C'est bien pour conter le laxisme que vous évoquez que les sanctions seront endurcies, ceci, dès l'an prochain !
Déjà les radars tourelles et les caméras vidéos devraient faire réfléchir...
C'est su…"
"C'est en parti vrai ,le problème est qu'il faudrait un gendarme derrière chaque conducteur .Quand ils voient ces infractions ils sanctionnent malheureusement pas assez souvent ."
"Pour que ça rapporte il faudrait que ce soit sanctionné. Le stationnement gênant n'est jamais sanctionné (il ne faut pas froisser les électeurs), le non respect des passages piétons n'est pas sanctionné non plus malgré le durcissement des règles l'a…"
"Si ce ne serait pas si excessif, tout le monde s'en ficherait, quand on touche au portefeuille, on réagit en conséquence.
Les amende rapporte gros à l'État sans quoi, un nouveau impôt serait inventé, autrement dit ; les amendes sont un impôt indirec…"
"Que l'ont sanctionne cette infraction je suis pour, mais la elle est clairement exessive, une fois de plus l'état s'attaque a ce qui va rapporter le plus."
"+1
Idem pour l'autoradio /recherche de station"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON