La question de la semaine

La Question de la semaine

Discutez entre membres, échangez vos idées avec la Question de la semaine !

Nous vous rappelons que les discussions, l'envoi et le partage d'images sont soumis aux conditions d'utilisation. Pour les consulter, cliquez ici.

Ce lundi 23 avril 2018, les premières voitures-radars gérées par des sociétés privées ont commencé à verbaliser en Normandie. Pour l'association "40 millions d'automobilistes", interrogée par Europe 1, cette privatisation revient à admettre que "la surveillance de la sécurité routière est bel et bien une affaire d'argent".

Êtes-vous d'accord avec cette affirmation ?

Vous devez être membre de fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join fil-conducteurs

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes répondent –

Réponses

  • Tout à fait à 100%
  • C'est une évidence, cette arnaque "légale" n'est plus à démontrer, et le conseil d'état n'a qu'un avis consultatif, s'il est négatif nos énarques trouveront une autre solution pour faire tourner la "cash-machine" des radars
  • Bien sûr que c'est une affaire d'argent ces voitures-radar, combinées au 80 ils vont faire un carton!
    Je crains que les réactions ne soient violentes, et les conducteurs de ces pièges à roulette ont intérêt à avoir du sang froid, car des insultes (au minimum), ils vont en subir!
  • En terme de morale publique, la mesure est condamnable car c'est un pouvoir régalien de police (comme la justice, les militaires, ou l'émission de monnaie) délégué à une société privé. Et ce qui m'étonne le plus c'est le désintérêt total des médias et politiques sur cet aspect. Notamment quand on voit les vagues et discussion infinies sur un changement de statut des cheminots... Deuxièmement, il est bien évident que l'objectif est seulement financier, tous ceux qui roulent régulièrement peuvent déjà voir le positionnement des radars par les forces publiques à des endroits non dangereux, alors pour ce qui est d'une société privé qui doit être profitable, il est bien évident que les parcours vont être définis en fonction de cela - c'est de l'interet du gouvernement pour s'assurer 1) que la société délégataire ne va pas couler rapidement, et 2) de booster les recettes fiscales.
  • Privatisation des radars embarqués : "40 millions d'automobilistes" saisit le Conseil d'État.
    Je (40 millions d'automobilistes), vous confirme que l'association travaillait dans l'ombre depuis plusieurs semaines et que nous avons effectivement saisi le Conseil d’Etat pour faire annuler la privatisation des radars, au motif que les services de police ne peuvent pas être sous-traités.
    • Mouais, je ne suis pas vraiment optimiste sur l'issue de cette procédure. Que pense les avocats de 40 millions d'automobilistes ?
  • Évidement que c’est pour une question d’argent. Au départ les radars devaient être placés aux endroits accidentogenes et en plus de verbaliser le flash faisait ralentir, donc le but était atteint. En fait les radars ont été placés n’importe où et aujourd’hui ils ne flashent plus, donc si l’endroit est supposé être dangereux, le contrevenant ne ralenti pas. Les véhicules banalisés vont flasher partout sans discernement,et sans flash, donc sans effet pédagogique.
  • Cette affirmation n'a pas de fondement : on ne voit pas pourquoi les voitures privées n'agir
  • Et oui, c'est hélas une pompe à fric facilement obtenu sur le dos des conducteurs -
    C'est de l'arnaqe et honteux !!
  • Absolument surtout couplé au 80 km/h. C'est le jackpot assuré pour l'état. Je constate que malgré tous nos protestations,argumentaires, actions, pétitions etc.... la vie d'automobilistes est de pire en pire, le reseau routier aussi d'ailleurs. Il y a forcément une stratégie au plus haut niveau de l'état alimentée par une clique, et autres lobbyistes. Le rouleau compresseur de la répression n'est pas prêt de s'arrêter a moins que .............
This reply was deleted.

Activité

"Ils n’ont plus d’argent, alors je pense que 750 millions, c’est déjà une promesse qui ne sera pas tenue. De toutes façons s’ils ont mis le 80 km/h ce n’est pas pour rien."
"J'en sais rien allez 2 milliards mais vu le déchet qui n'ai même pas capable de voir le problème des autres structurations, je ne serais pas étonner que c'est ce chiffre qui est annoncé.."
"et pourquoi pas 5milliards ? la crédibilité de cette dame étant fortement compromise quand on voit avec quelle maestria elle traite de la réforme de la SNCF (qui n'était pas dans le programme d'EM, comme pour le 80km/h)"
"Pour tous mettre en état, je pense que le minimum serait de 2 milliards d'euros.....avec les P.V qui nous attentent sur les routes la somme devrait être facilement récupérable"
"après le passage du permis de conduire confié à des postiers, qui donnera un "blanc-seing" à n'importe quel quidam de jouer au taxi ? pourquoi pas les employés municipaux ? proposition à transmettre aux chevaliers du fiel"
"encore une mesure "en même temps" ???? vraiment du n'importe quoi, où alors c'est destiné à mettre les taxis au chômage, après UBER et BLABLACAR, et les bus "Macron" le but recherché semble clair"
"En tout cas Edouard PHILIPPE, le grand chantre du 80, quand il vient dans les Ardennes c'est en Jet privé... pas en bus MACRON ni en covoiturage"
"Pourquoi avoir faiT chier UBER, pour autoriser cette connerie..???
Décidément, cette crapule de MACRON, veut vraiment déclarer une guerre civile, quoiqu'il faudrait que les Français sortent de leurs très profonde léthargie."
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON