La question de la semaine

La Question de la semaine

Discutez entre membres, échangez vos idées avec la Question de la semaine !

Nous vous rappelons que les discussions, l'envoi et le partage d'images sont soumis aux conditions d'utilisation. Pour les consulter, cliquez ici.

Le lundi 10 décembre 2018, le Président de la République Emmanuel Macron prenait la parole pour tenter d'apporter des réponses concrètes aux revendications des "Gilets jaunes", en présentant une série de mesures censées améliorer le pouvoir d'achat des Français.

Estimez-vous que les revendications des usagers de la route français ont été entendues ?

Vous devez être membre de Fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join Fil-conducteurs

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes répondent –

Réponses

    • Ces manifestations nous avaient été demandées en masse. Mais ce qui ressort est que chacun attend que le voisin se mobilise en premier pour manifester à son tour. D'autres estiment que si 40 millions d'automobilistes se mobilisent, leur absence ne fait pas une grande différence. Vous comprenez donc le problème qui se pose si tout le monde part de ce principe… C'est dommage, car rappelons que 75% des Français sont opposés aux 80km/h.

      Il faut aussi rappeler que le mouvement des "Gilets jaunes" est une initiative purement citoyenne, qui a manifestement poussé les Français à prendre leurs responsabilités dans la mobilisation. Avec ce mouvement, nous voyons bien que la mobilisation est possible… Mais c'est la problématique tout aussi importante du pouvoir d'achat qui s'est révélée être la priorité et qui a mené les Français à descendre dans le rue.

      À bientôt,
      L'équipe de "40 millions d'automobilistes"
    • Bonsoir à l'équipe 40 Millions...
      Je dois admettre que vous faites une parfaite synthèse de la situation...
      Dans votre analyse, vous pointez du doigt le manque de solidarité concernant les actions que vous avez proposé.
      C'est bien dommage car tous unis, nous pourrions faire bien mieux…
      Une bonne soirée.
  • Absolument pas, il n’y a pas que le pouvoir d’achat, mais aussi la vie D’automobiliste.
    Pas un mot sur le 80 km/h, rien non plus sûr l’inacceptable mesure sur
    la priorité absolue aux piétons en toutes circonstances et l’application de sanctions disproportionnées de 6 points en moins, et bien sûr bien d’autres aberrations
    40 MA que pouvez vous faire pour engager des discussions au plus haut niveau de l’état afin de faire reconnaître les revendications des automobilistes responsables et de mettre fin à l’engrenage repressif et pathologique auquel nous sommes victime.
  • Pas du tout !
  • Par contre savez-vous que Macron voulait annuler la limitation à 80 et que ses conseillers l'ont déconseillé ??
    • Il ferait bien de changer de conseillers !! pourtant il avait cité Pompidou "Arrétez d'emm.... les Français"

      La limite à 80 Km/h a été un des déclencheurs de la colère des " gilets jaunes" qui, rappelons le sont d'abord un accessoire automobile.
      Personnellement, le mépris avec lequel nous avons été traité m'a fait sortir pour la première fois de ma réserve, j'ai mis le gilet jaune...une journée..

      Mais on ne peut se reconnaitre dans la violence et les discours de soirée arrosée au café du coin..." on ira jusqu'au bout.. " de quoi ??? un rond-point ça n'a pas de bout...
  • Je suis consterné que la question de la suppression du 80 n'ait pas été revendiquée par les gilets jaunes et 40 MA conjointement, car il fallait enfoncer le clou après que MACRON ait reconnu que c'était "une connerie" qui avait contribué à exaspérer les gens! Les gilets jaunes et les autres subissent cette ineptie depuis plusieurs mois, et on n'a pas bougé!
    • Bonsoir JP,
      Comme si bien précisé par l'association 40 millions... Les 80 km/h n'était pas le sujet des revendications des Gilets Jaunes.
      Par contre les automobilistes en collaboration avec notre association pourraient entamer des actions type escargots à des endroits stratégiques. (Sous escorte de la gendarmerie...) (?)
      La bonne question : en ce qui nous concernes, mais pas seulement, combien de participants seraient près à être aussi déterminés que les Gilets Jaunes ?
      En ce qui me concerne, étant retraité, j’ai du temps à consacrer.
      Pourvu que je ne soi pas le seul…
      Une bonne soirée.
    • Bonjour Michel,

      Vous avez raison de poser cette question.

      L'association "40 millions d'automobilistes" a manifesté aux côtés de la FFMC contre cette mesure des 80km/h pendant plusieurs mois (à partir de janvier 2018), dans tous les départements. Encore une fois, nous remercions tous les usagers qui ont pris part à la mobilisation pour défendre leurs droits.

      Mais si toutes les personnes aujourd'hui "Gilets jaunes" avaient été présentes lors de ces manifestations, nous ne serions plus en train de débattre sur les 80km/h aujourd'hui car la mesure aurait été annulée.

      Ce n'est pas faute d'avoir déployé des moyens énormes pendant plusieurs mois pour communiquer sur ces manifestations, dans la limite des outils dont nous disposons bien entendu... Les média avaient également relayé les appels à manifester.

      Même s'il apparaît que la baisse de la limitation de vitesse sur le réseau secondaire a été le premier marqueur incontestable de rupture entre les Français et le Gouvernement, c'est bien la question du pouvoir d'achat qui a poussé les Français à descendre en masse dans la rue.

      À bientôt,
      L'équipe de "40 millions d'automobilistes"
    • Bonjour,

      La lutte contre les 80km/h est un des combats de l'association "40 millions d'automobilistes" depuis plusieurs années. Nous avons enfoncé le clou le jour de l'allocution avec la publication d'une lettre ouverte au Président de la République, qui a été reprise par plusieurs média (lettre disponible dans la rubrique "Actualité"). Concernant les "Gilets jaunes", il n'y a pourtant rien d'étonnant : leurs revendications portent sur le pouvoir d'achat.

      À bientôt,
      L'équipe de "40 millions d'automobilistes"
This reply was deleted.

Activité

"Pour ma part je ne me sens pas plus en sécurité qu'en 2006 car les routes sont de plus en plus dégradée beaucoup de panneaux annoncent troue en formation certain sont en place depuis 2, 3, 4, 5 ans mais rien est fait cela en ile de France un exemple…"
"54 ans de permis, je n’ai jamais eu peur sur la route car il y a 50 ans les voitures étaient moins sûres mais il y avait beaucoup moins de trafic et on roulait des kilomètres sans voir personne et malgré le fait qu’il n’y avait pas d’autoroute on me…"
"C'est surtout sur les autoroutes que le facteur de sécurité est le plus évident, pas de rond-point, pas de croisement, pas de feu tricolore, etc.Le seul problème en France c'est cette volonté des changements de vitesses maximums autorisées. (Sauf qu…"
"Si chacun utilisait à bon escient ses clignotants, y compris pour dépasser un deux roues, si moins de gens utilisaient leur téléphone à l'oreille ou pour envoyer des sms (repérables par leur comportement zigzagant!), si les scotchés de la voie centr…"
"Ces 7 français sur 10 ne me semblent pas tous bons conducteurs puisqu'ils préfèrent se laisser dépendre de la voiture, et non de la route et de l'environnement."
"Ouais mais â quand les détecteurs de téléphone au volant ou de visionnage de DVD en roulant ??"
Le 19 juin 2019, AXA publiait son 15ème Baromètre du comportement des Français sur la route, dans lequel nous apprenions que les Français se sentent de plus en plus en sécurité sur les routes. Alors qu'en 2006, 1 Français sur 2 déclarait se sentir e…
"B"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON