Le groupe de travail du Sénat sur la sécurité routière a publié son rapport sur l’abaissement programmé de la limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire français. Après avoir auditionné tous les acteurs de la sécurité routière dont l’association "40 millions d’automobilistes", le Sénat s’exprime officiellement contre une mise en œuvre de la mesure de manière uniforme sur toutes les routes nationales et départementales et demande une décision décentralisée au niveau des départements, plus aptes à estimer au cas par cas quelles routes pourraient réellement bénéficier d’un abaissement de la vitesse maximale autorisée. Les arguments du Sénat rejoignent ainsi ceux de "40 millions d’automobilistes", qui s’oppose depuis le début au projet gouvernemental et demande aujourd’hui au Président de la République d’accéder à leur demande.

Une mesure contraire aux besoins de mobilité des Français

À l’issue de deux mois d’auditions, de recherches et de consultation publique, un groupe de sénateurs réunis autour de Michel Raison (Haute-Saône), Jean-Luc Fichet (Finistère) et Michèle Vullien(Rhône) sont parvenus à la conclusion selon laquelle l’abaissement généralisé de la limitation de vitesse sur l’ensemble des routes secondaires était socialement inacceptable et inutile en termes d’amélioration de la sécurité routière.

À l’instar de "40 millions d’automobilistes", qui recueille depuis des années l’opinion des usagers de la route et réalise des études sur les véritables facteurs d’accidentalité routière, le Sénat a jugé que la mesure prise arbitrairement par le Gouvernement le 9 janvier dernier était contraire aux besoins de mobilité des Français – en particulier ceux résidant en zone rurale – et que les conséquences néfastes engendrées par la mesure – si elle était appliquée en l’état – seraient disproportionnées au regard des bénéfices que l’on peut raisonnablement en attendre en termes de réduction de la mortalité routière.

Les sénateurs demandent du cas par cas

Si les sénateurs ne nient pas l’intérêt relatif d’un abaissement de la limitation de vitesse pour réduire le risque d’accident, ils estiment qu’il est impératif, pour une bonne compréhension et une meilleure acceptabilité de la mesure, qu’elle soit mise en place au cas par cas, uniquement sur les routes jugées les plus dangereuses par les autorités les plus compétentes en la matière, à savoir les conseils départementaux. On rappellera à ce sujet que ceux-ci ont déjà la possibilité d’abaisser ponctuellement la limitation de vitesse à 70 km/h.

Pour "40 millions d'automobilistes", c’est typiquement le genre de mesure qu’il est nécessaire de décentraliser pour qu’elle soit appliquée de façon la plus pragmatique possible. Car qui mieux que le gestionnaire de voirie – en l’occurrence le conseil départemental pour les routes départementales – connaît le réseau routier dont il a la charge et est à même de l’aménager de manière cohérente ? L'association enjoint aujourd’hui Emmanuel Macron à entendre la colère des automobilistes, qui sont très majoritairement opposés à une généralisation des 80 km/h, et la voix des sénateurs, qui sont des élus locaux raisonnables et pragmatiques. La solution qu’ils proposent est la seule qui permette une mesure équilibrée et acceptable par tous.

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes publient un commentaire –

Vous devez être membre de fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join fil-conducteurs

Commentaires

  • Tout à déjà été dit,commenté, argumenté sur l'absurdité de cette mesure dont d'ailleurs les 3/4 des français sont contre, Ce gouvernement qui ne plie pas sur ce sujet et sur bien d'autres fait preuve non pas d'autorité mais bien d'une singulière témérité à se mettre à dos la très majorité des français, il est d'autres part évident que les ces mesures répressives feront qu'amplifier la colère des français : le  80 km/h coincidant comme par hazard à la prolifération des radars embarqués gérés par des civils, parlons aussi des zones de circulation restreinte, l'état pitoyable de notre réseau routier qui se dégrade de plus en plus, l'indescence des tarifs autoroutiers etc...        

    Je conseillerais à nos décideurs arrogants une lecture tout à propos: Le chêne et le Roseau de Jean de La Fontaine. la morale de la fable : 

    le chêne représente l'orgueil démesuré et le roseau est la personnification de la sagesse jouant de son adaptabilité comme sa plus grande force.    

  • La position des Sénateurs est évidemment la bonne : tout le monde sait que cette mesure est un harcèlement de plus contre les usagers de la route, ne nous mentons pas. Lorsque 76% des français sont contre une mesure,....

    Mais après leur rapport plein de bon sens, j'espère que les Sénateurs vont remettre un coup de pression sur le gouvernement: sinon ils perdront eux aussi toute crédibilité !

This reply was deleted.

Activité

"Ils n’ont plus d’argent, alors je pense que 750 millions, c’est déjà une promesse qui ne sera pas tenue. De toutes façons s’ils ont mis le 80 km/h ce n’est pas pour rien."
"J'en sais rien allez 2 milliards mais vu le déchet qui n'ai même pas capable de voir le problème des autres structurations, je ne serais pas étonner que c'est ce chiffre qui est annoncé.."
"et pourquoi pas 5milliards ? la crédibilité de cette dame étant fortement compromise quand on voit avec quelle maestria elle traite de la réforme de la SNCF (qui n'était pas dans le programme d'EM, comme pour le 80km/h)"
"Pour tous mettre en état, je pense que le minimum serait de 2 milliards d'euros.....avec les P.V qui nous attentent sur les routes la somme devrait être facilement récupérable"
"après le passage du permis de conduire confié à des postiers, qui donnera un "blanc-seing" à n'importe quel quidam de jouer au taxi ? pourquoi pas les employés municipaux ? proposition à transmettre aux chevaliers du fiel"
"encore une mesure "en même temps" ???? vraiment du n'importe quoi, où alors c'est destiné à mettre les taxis au chômage, après UBER et BLABLACAR, et les bus "Macron" le but recherché semble clair"
"En tout cas Edouard PHILIPPE, le grand chantre du 80, quand il vient dans les Ardennes c'est en Jet privé... pas en bus MACRON ni en covoiturage"
"Pourquoi avoir faiT chier UBER, pour autoriser cette connerie..???
Décidément, cette crapule de MACRON, veut vraiment déclarer une guerre civile, quoiqu'il faudrait que les Français sortent de leurs très profonde léthargie."
"Macron veut tuer tous les métiers, c’est pareil pour les coiffeurs, les experts comptables, il voulait faire la même chose pour les pharmaciens, les notaires ect...Les taxis ont achetés des licences à prix fort, ce sera de la concurrence illégale, a…"
"D'une part, c'est une démission de l'Etat.
D'autre part, pratiquement, c'est une grosse commodité pour les locaux. J'ai déjà vu ça dans une station de sports d'hiver, ou une commerçante transportait vers leur résidence les gens qui avaient raté le d…"
"Ben c'est pas ça le covoiturage ??"
"Tout à déjà été dit,commenté, argumenté sur l'absurdité de cette mesure dont d'ailleurs les 3/4 des français sont contre, Ce gouvernement qui ne plie pas sur ce sujet et sur bien d'autres fait preuve non pas d'autorité mais bien d'une singulière tém…"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON