Témoignages

Discutez entre membres, échangez vos idées sur le thème Témoignages !

Vous avez un témoignage à partager ? N'hésitez pas à lancer le sujet dans cette rubrique via l'icône " + ".

Nous vous rappelons que les discussions, l'envoi et le partage d'images sont soumis aux conditions d'utilisation. Pour les consulter, cliquez ici.

Stationnement sur le trottoir, PV à 135e

Bonjour à toutes et à tous,

Nouvelle sur le forum, je ne savais pas trop dans quelle section poster. Voici la situation:

- Nous habitons depuis un an dans une rue résidentielle calme proche de la gare d'une ville de province d'environ 200 000 habitants, mais pas non plus en centre-ville.

- C'est une rue étroite et sinueuse par endroits, à circulation autorisée en double sens.

- Habituellement, nous (et les autres riverains), nous garons le long du trottoir qui longe les maisons, et à cheval sur le trottoir d'en face (car le long des maisons il n'y a pas assez de place pour tout le monde). C'est un trottoir très étroit, plein de poteaux, sur lequel il est par exemple impossible de circuler avec une poussette.

- Depuis une quinzaine de jours, nous sommes systématiquement verbalisés par des PV à 135€ pour ces stationnements sur le trottoir. Dans notre cas, pour nos 2 voitures, nous en sommes à trois PV, soit un tiers de l'un de nos deux salaires mensuels, ce qui commence à faire beaucoup... Par contre, les personnes qui vont à la gare et qui restent garés devant nos maisons pendant parfois plus d'une semaine ne sont jamais verbalisées. 

- Ce matin, la municipale (qui nous sanctionne) était encore dans la rue. N'ayant aucune voiture en infraction aujourd'hui, je suis sortie leur demander des explications. Je sais qu'il est interdit de sa garer sur le trottoir, mais par contre aucun panneau ne nous interdit de nous garer le long de celui-ci : hors, si nous faisons cela, plus aucun véhicule ne pourra circuler dans la rue (c'est déjà compliqué ainsi). Je leur ai expliqué mes arguments et elles m'ont répondu que je ne pouvais pas non plus me garer le long du trottoir car le stationnement des deux côtés est interdit par un panneau à l'entrée de la ville (!) et que le stationnement se fait en quinzaine (nous devrions tous changer de côté au 15 du mois). J'ai répondu que ce n'était pas le cas, elle a dit que pour le changement en quinzaine, il y avait une tolérance, si tout le monde reste toujours du même côté. Par ailleurs, elles m'ont aussi indiqué qu'elles venaient sur requête: un voisin s'est plaint (je trouve le procédé hasardeux, il aurait pu d'abord nous faire un mot...).

Alors voila, je me demande dans quelle mesure cette règle indiquée en entrée de ville a de la valeur ? par ailleurs, j'habite dans cette ville depuis près de trente ans, et je n'avais jamais entendu parler de cette règle ni l'avait vue appliquée! 

Aussi, je me demande dans quelle mesure nous pouvons contester ces PV: bien qu'il soit clairement interdit de se garer sur le trottoir, il est aussi demandé par le code de la route de se garer de façon à ne pas gêner la circulation, ce que nous faisons en nous mettant à moitié sur le trottoir plutôt qu'entièrement sur la chaussée.

Merci d'avance à toutes et à tous pour vos réponses.

Cordialement

Tiphaine

Vous devez être membre de fil-conducteurs pour ajouter des commentaires !

Join fil-conducteurs

M'envoyer un e-mail lorsque des personnes répondent –

Réponses

  • Bonjour Autovélo,
    Merci pour votre réponse. J'avais posté mon dernier message avant de voir le vôtre. J'ai regardé, les panneaux d'entrée de ville ne sont pas sur le même support que ceux de stationnement. Par contre je trouve ça un peu fou, j'ai fait le test hier : en roulant à 50 km/h devant le panneau, impossible de lire tous les renseignements s'y trouvant! Comment à partir de là pouvoir respecter cette règle?
    Je suis entièrement d'accord avec vous : je sais pertinemment qu'il est interdit de se garer sur le trottoir, et je comprends qu'il est normal d'être verbalisé en cas d'infraction, ce qui me gêne, c'est le manque de logique de la police municipale, comme vous le dites, après des années de tolérance, ils auraient pu au moins nous mettre d'abord un avertissement!
    Pour ce qui est du vivre ensemble, je crois essayer de l'appliquer au quotidien : comme je l'ai indiqué dans mon premier message, ce trottoir est absolument impraticable pour un piéton (sans même parler d'une poussette ou d'un fauteuil roulant), il mesure à peine 1m de large et est encombré de nombreux très larges poteaux qui obligent un piéton seul à descendre sur la route. C'est pourquoi nos voisins et nous nous garions sur celui-ci mais laissions celui de l'autre côté, bien plus large, toujours libre. Si c'était possible, j'irai volontiers me garer ailleurs mais tout le quartier est ainsi : de petites rues étroites à double sens et des gens garés des deux côtés dont un côté sur le trottoir. Par ailleurs, nous avons fait le choix de ne pas habiter en centre ville pour ne pas avoir ces problèmes de stationnement théoriquement...
  • Bonjour,
    Merci à Jean-François et Jacques pour leurs premières réponses. Je m'attendais à une réponse de 40 millions d'automobilistes concernant les éventuels recours... N'existe-t-il pas une forme de recours gracieux? 3 pv x 135€ ça représente tout de même une somme très conséquente, même si je sais bien que nous étions réellement en infraction...
    Merci d'avance aux éventuelles futures réponses complémentaires...
  • Concernant le panneau en entrée de ville, je ne suis pas juriste donc ne vous emballez pas, il y a des chances que vous obteniez gain de cause s'il est apposé sur le même support que le panneau d'entrée de ville. Il s'agit a-priori du panonceau B6B5 qui indique une ZONE A STATIONNEMENT UNILATÉRAL ALTERNÉ. L'idée est d'indiquer que cette règle s'applique à toutes les rues de la ville mais je ne sais pas s'il y a un cadre légal pour ça. En tout cas sur le même support que l'entrée de ville ce n'est pas prévu par le code de la route et c'est donc illégal. De mon point de vue c'est un peu bête mais c'est ainsi. Peut être que sur un support indépendant avec la mention "dans toute l'agglomération" c'est légal ? Je n'ai rien vu à ce sujet.

    Que la police municipale fasse son travail et sanctionne le stationnement gênant ne me gène pas. Au contraire, c'est tellement rare ! Mais deux choses ma chagrinent : ils ne se bougent que lorsque des riverains se plaignent et ils verbalisent du jour au lendemain sans préavis après des années de laxisme total. Pas étonnant que les contrevenants râlent. Mais je ne les excuse pas pour autant. La municipalité devrait communiquer sur la fin du laxisme et prévenir que pendant X semaines des avertissements seront apposés sur les pare-brise avant un début de verbalisation )à partir de telle date pour ne prendre personne "en traitre" (même si bon on est sensés respecter le code tout le temps, même quand la PM ne fait pas correctement son travail).

    Ce n'est pas le premier message que je lis ici d'automobiliste qui arrive comme une fleur et la bouche en cœur expliquant qu'on ne savait pas que c'était interdit de stationner sur un trottoir. Il est bon de se tenir au courant des règlementations car "nul n'est sensé ignorer la loi" je le rappelle.

    Comme le dit l'un d'entre vous "le vivre ensemble implique le respect de certaines règles", à commencer par celles de stationnement. C'est partout pareil, il y a des places à 100 mètres mais on se gare comme des m****s devant la maison parce que marcher c'est pénible (mais on va à la salle de sport courir sur un tapis roulant), et que se garer c'est pas facile. Quand vous êtes piéton en ville vous êtes déjà relégués sur une bande souvent étroite, le trottoir, occupées par des poubelles, des scooters et des voitures. Pensez aux personnes âgées, aux enfants, aux parents avec poussettes, aux gens qui transportent de gros sacs... On en a marre de devoir faire du slalom entre les voitures, de descendre sur la chaussée et de se faire froler par les voitures... Si le simple respect de vos voisins n'est pas une raison suffisante pour vous garer correctement ailleurs alors il faudra verbaliser oui... C'est dommage d'en arriver là mais finalement y'a que ça qui marche...
  • Oui tenez nous au courant de vos démarches et résultats.
    Je m'étonne par ailleurs que 40 millions d'automobilistes ne donne pas de nouvelles du questionnaire à soumettre aux futurs candidats à présidence de la république.
    Il est aussi de la responsabilité des électeurs de bien choisir les candidats aussi aux élections locales, la situation aujourd'hui resumé par autoplus: les zones de circulation restreintes vont s'étendre à toute la France, tous ceux qui ne pourront pas s'offrir de voiture récente seront punis
    Aux électeurs de se réveiller, cela n'arrive pas qu'aux autres.
    Bien évidemment l'essentiel de l'informations aujourd'hui est monopolisé par les affaires et casseroles occultant volontairement les sujets importants.
  • Hélas la France est terminée, nous sommes en Phrance ce pays autophobe et ses grandes villes gérées par des élus révolutionnaires. Vous avez 2 solutions, vendre vos voitures et passer à la marche à pied ou changer de ville pour un village. Pour d'autres actions comme une réclamation, je vous souhaite bonne chance. Qui sait, qui ne demande rien n'a rien. Tenez-nous au courant des suites.
  • Il serait peut être bon de provoquer une réunion avec la maire et la police municipale pour clarifier les choses, le ou les voisins qui se plaignent doivent aussi être convoqué (l'anonymat, la délation ne doit pas être toléré) le vivre ensemble implique le respect de certaines régles.
This reply was deleted.

Activité

""2ème arme : cette année uniquement, les bulletins de vote présidentielle & législatives,"

Quel présidentiable est contre cette mesure de privatiser les voitures-radars ?"
"OK avec Couvreur, plus c'est gros mieux çà passe, alors on a tout à craindre des décideurs actuels ou futurs ... 1ère arme : tout de suite les pétitions .... 2ème arme : cette année uniquement, les bulletins de vote présidentielle & législatives, ap…"
"C.. et je suis persuadé de beaucoup plus, le Ministre ayant dit que ses sociétés privés seraient payer aux résultats, donc pas de craintes qui vont les jumelées, voir même les triplées. Pour moi c'est du racket. Mais le gouvernement a raison de pers…"
"C: bien que certains seront multi punis, ce sera pratiquement un PV par automobiliste, pensez-y lors de vote."

Fermeture des voies sur berge à Paris : 5 mois après, des chiffres accablants pour Anne Hidalgo et toujours pas la moindre trace de "l’évaporation du trafic" promise par la mairie ! 40 millions…

"Bonjour,

Il n'y a rien d'illégal dans la privatisation des radars embarqués. En revanche, les dérives sont bien présentes et c'est pour cela que nous avons lancé une 2ème action contre ce projet : http://fil-conducteurs.ning.com/articles/privatisat…"
"Plutôt que de parier sur un pourcentage de PV à venir il faut revenir sur le fait que cette "privatisation" des radars embarqués n'est pas légale et comporte des risques de dérive inacceptables pour les conducteurs.Les opérations de police ne peuven…"
"sans doute réponse A si on en croit le parisien d'hier qui parle de 12 millions de PV potentiels pour 450 radars en VL banalisées et privatisées flashant 8h par jour. on espère qu'un maximum de conducteurs signera la pétition contre ce scandale"
Plus...
« 40 millions d'automobilistes » est une association d’intérêt général régie par la loi de 1901, active tant sur le plan national qu’européen. L’association est aujourd’hui le premier représentant national des automobilistes auprès des pouvoirs publics et du secteur économique de la route. www.40millionsdautomobilistes.com | Mentions légales | FAIRE UN DON